PARTAGER

aaron_rodgers_14112016

A la rue face aux Titans hier, les Packers ont probablement touché le fond, eux qui possèdent désormais un bilan très décevant de quatre victoires pour cinq défaites.

Habituellement très « relax » lorsque son équipe est en difficulté, Aaron Rodgers a cette fois-ci décidé de mettre la pression sur ses coéquipiers, tout en prenant ses responsabilités (via le Milwaukee Journal Sentinel) :

Chaque joueur doit se rendre compte qu’il peut être coupé s’il ne fait pas son job. Je pense que nous devons tous avoir ce sentiment d’urgence. Nous devons tous être plus concentrés et mieux jouer, à commencer par moi.

Auteur de 398 yards (371 dans les airs et 27 à la course), trois touchdowns et deux interceptions, le quarterback des Packers n’a pas été irréprochable contre Tennessee. Mais depuis quelques semaines, c’est surtout la défense de Green Bay qui est à pointer du doigt (bien que décimée par les blessures), elle qui a encaissé 37 points de moyenne sur les trois derniers matchs…

PARTAGER

8 Commentaires

  1. la seule chose dont on est à peu près sur maintenant, c'est que seul le vainqueur de la poule ira en PO !

    Pour le reste rien est fait, mais Rodgers va devoir aller gagner des matchs importants dans les semaines à venir…

  2. Et les coachs, se sentent t'il intouchable ? Parce-que mes amis fans des Packers sur ce site ont pris en grippe MalPartthy, mais moi ça fait des années que je peste contre Dom Capers et sa défense passoire, avant au sol, aujourd'hui dans les airs, qu'il prenne sa retraite, et sa ira mieux demain !

    • En même temps, c'est vrai que MacHardi, MalParthy ou MacCrappy, un des trucs évidents pour qui regarde un tant soit peu les Packers cette saison, c'est le manque d'énergie sur le terrain (à quelques exceptions près). On a l'impression que les mecs ont la sécurité de l'emploi et que le doux cocon de la Packers Family n'incite pas à se dépouiller sur le gridiron (et même dans les bureaux du staff). Vu les salaires, c'est inacceptable.

      J'ajouterais même que c'est bien de sélectionner des joueurs "Packers People" qui ne sont pas des cassos mais s'ils n'ont ni la rage ni la hargne de vaincre une fois en armure, je préfère encore tenter ma chance avec un ou deux "thugs" en quête de rédemption par le sport tant que leurs erreurs de jeunesse restent hors des limites de la violence et/ou du crime pur et dur (et encore, pour ce type de mec, c'est vraiment du cas par cas).

      Cela dit, y'a pas forcément besoin besoin d'être un ex-gangsta pour avoir le feu sacré et c'est vraiment ça qui nous manque, hein "Mike je prends pas de risque" !

  3. et Mike, il donne son avis un peu ?
    ou le GM ?
    car bon, d'une semaine à l'autre avoir Rodgers qui "on doit mieux jouer", ça nous fait une belle jambe…

    pfffffff

  4. Quel déception ! La finale de conf contre Seattle aurait-elle fait beaucoup de mal ?

    Il y a quelques chose de cassé et on dirait que personne n’arrive à trouver la faille.

  5. J'ai fini de regarder le match contre les Titans il y a 1h, et il y a pas à dire, la défense est le réel problème de cette équipe en ce moment !
    Autant l'attaque peut avoir des départs poussifs, mais elle arrive presque toujours à s'ajuster et au final remonter la pente, mais la défense…
    Contre le run, j'ai presque l'impression de nous voir à la belle époque avec Brad Jones et AJ Hawk, déprimant…
    Alors le secondary, n'en parlons pas, surtout face aux Titans, une platrée de plaquages ratés et de big plays…
    J'veux bien qu'on ait des blessures etc, mais au bout d'un moment il faut trouver des solutions que ce soit dans le recrutement des joueurs où le coaching parce que réellement sur ce que j'ai vu tout à l'heure, on peut clairement dire aurevoir aux playoffs si ça continue sur cette lancée.

LAISSER UN COMMENTAIRE