PARTAGER

dallas-cowboys-ezekiel-elliott-13-11-2016Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Le roi est mort, vive le roi ! Les Pats de Tom Brady sont tombés pour la première fois et cèdent leur trône à des Dallas Cowboys en mode rouleau compresseur. Le remake du Super Bowl XL nous a offert un scénario aux airs de déjà-vu. À ceci près que les rôles ont été inversés. Résultat, les Seahawks bondissent sur le podium et relèguent les Pats sur la troisième marche. Sans jouer, les Raiders tombent au pied. Les Chiefs sont en embuscade juste derrière. Sans faire trop de bruit. Calés entre leur deux rivaux d’une AFC Ouest plus surprenante que jamais.

Dans la famille surprises, on notera les succès de toute la NFC Est. Une rareté là aussi. À tel point que trois de ses représentants se retrouvent dans le top 10. Derrière ce wagon de tête, une grappe d’équipes qui alternent entre médiocrité, passages à vide et belles perfs. Si les Dolphins gagnent enfin loin de leurs bases et filent dans la bonne direction, les Vikings font l’inverse. Après un départ parfait pendant 5 semaines, ils sont à la rue depuis un mois et se retrouvent à deux doigts d’être éjectés du top 20.

Un sort auquel des Packers méconnaissables et en piteux état n’ont pas échappé. Leurs bourreaux, des Titans capables du meilleur une semaine, et du pire la suivante. Le pire, le quatuor de queue y est abonné. Un îlot de régularité dans une saison décidément dure à prédire.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-cowboys-ok1. Dallas Cowboys (8-1) +1
8 succès de rang. La meilleure série des Cowboys depuis 1977.

pr-seahawks-ok2. Seattle Seahawks (6-2-1) +5
Ils n’ont commis qu’un turnover sur les 6 derniers matchs.

pr-patriots-ok3. New England Patriots (7-2) -2
They should have run the ball instead.

pr-raiders-ok4. Oakland Raiders (7-2) -1
Direction Mexico pour écrire l’histoire et continuer de réécrire la leur.

pr-chiefs-ok5. Kansas City Chiefs (7-2) –
Chiefs 79. Les Autres 30. Les rois des 4e quart-temps réussis.

pr-broncos-ok6. Denver Broncos (7-3) –
La défense continue de les maintenir en vie, mais les pertes de balles à répétition en attaque pourraient rapidement devenir fatales.

pr-giants-ok7. New York Giants (6-3) +1
Six succès par une maigre possession. Les Giants jouent avec le feu, mais contrairement à l’an passé, ils ne se brûlent plus. Hein JPP ?

pr-eagles-ok8. Philadelphia Eagles (5-4) +1
Merci les Mat(t)hews Brothers.

pr-falcons-ok9. Atlanta Falcons (6-3) -5
15 petites unités. Bien loin de leurs presque 34 points de moyenne habituels.

pr-steelers-ok10. Pittsburgh Steelers (4-5) -1
Il leur aurait fallu un Huge Ben pour l’emporter. Et une big défense aussi peut-être.

pr-lions-ok11. Detroit Lions (5-4) –
Ou comment devenir leader de sa division sans jouer.

pr-cardinals-ok12. Arizona Cardinals (4-4-1) –
Cette fois-ci, Chandler Catanzaro n’a pas tremblé.

pr-texans-ok13. Houston Texans (6-3) –
Lancer 27 passes pour 99 pénibles yards, mais quand même gagner. Tout un concept.

pr-redskins-ok14. Washington Redskins (5-3-1) +1
Les Redskins continuent d’avancer masqués

pr-dolphins-ok15. Miami Dolphins (5-4) +5
Il y a un mois, ils étaient la risée de la NFL. Aujourd’hui, ils sont dans la course aux playoffs.

pr-bengals-ok16. Cincinnati Bengals (3-5-1) –
Leurs cinq bourreaux ? Steelers, Broncos, Cowboys, Patriots et Giants. On connait plus honteux.

pr-bills-ok17. Buffalo Bills (4-5) –
Les Bills restent sur trois revers consécutifs malgré 25 points au compteur lors de chaque rencontre.

pr-vikings-ok18. Minnesota Vikings (5-4) -4
Seul Stefon Diggs aura le droit au Valhalla.

pr-titans-ok19. Tennessee Titans (5-5) +7
Le QB des Titans à dépasser les 20 touchdowns dans les airs s’appelait Steve McNair. C’était il y a 13 ans.

pr-saints-ok20. New Orleans Saints (4-5) -1
Les défaites sur une conversion, ils commencent à connaître.

pr-ravens-ok21. Baltimore Ravens (5-4) +2
Face aux Browns, rien ne sert de courir, il faut partir à point.

pr-packers-ok22. Green Bay Packers (4-5) -5
Ils sont en-dessous de .500 pour la première fois depuis 2008. La première année d’Aaron Rodgers comme titulaire.

pr-buccaneers-ok23. Tampa Bay Buccaneers (4-5) +2
Jameis Winston est devenu le plus jeune QB à atteindre la barre des 40 passes de touchdown.

pr-chargers-ok24. San Diego Chargers (4-6) -3
Philip Rivers s’est noyé.

pr-panthers-ok25. Carolina Panthers (3-6) -3
Tout allait bien. Jusqu’au 4e quart-temps…

pr-colts-ok26. Indianapolis Colts (4-5) -2
Les Colts retrouvent leur victime préférée : des Titans remontés comme jamais.

pr-rams-ok27. Los Angeles Rams (4-5) –
Zzzzzzzzzzzzzzz…

pr-jets-ok28. New York Jets (3-7) –
…zzzzzz… Oh, un trick play ! Zzzzzzzz…

pr-jaguars-ok29. Jacksonville Jaguars (2-7) +1
14-43 et toujours en poste. Gus Bradley doit savoir quelque chose sur Shad Khan.

pr-bears-ok30. Chicago Bears (2-7) -1
Vous reprendrez bien un peu de salade de turnovers ?

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (1-8) –
Un bon Colin Kaepernick, mais au final la même issue que lors des 7 précédents matchs.

pr-browns-ok32. Cleveland Browns (0-10) –
Oh mais quelle surprise alors… Non pas du tout en fait.

PARTAGER