PARTAGER

andrew-luck-201116

Rencontres de 22 heures

Los Angeles Rams (4-6) – Miami Dolphins (6-4) : 10-14

San Francisco 49ers (1-8) – New England Patriots (8-2) : 17-30

Seattle Seahawks (7-2-1) – Philadelphia Eagles (5-5) : 26-15

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30

Washington Redskins (6-3-1) – Green Bay Packers (4-6) : 42-24

Coup d’envoi de 19 heures

Dallas Cowboys (9-1) – Baltimore Ravens (5-5) : 27-17

Minnesota Vikings (6-4) – Arizona Cardinals (4-5-1) : 30-24

New-York Giants (7-3) – Chicago Bears (2-8) : 22-16

Et de cinq de suite pour New-York. Dominés en première mi-temps, les Giants sont revenus bien plus fort dans la deuxième partie du match, et la défense a élevé son niveau, à l’instar d’un Landon Collins auteur d’une nouvelle interception décisive.

Gros début de match avec des touchdowns de chaque côté. Les Bears ouvrent la marque (0-6, extra-point raté) avec un touchdown de Zach Miller, avant de voir Rashad Jennings (21 courses, 85 yards, 1TD) ramener les Giants au score (6-6, extra-point raté). Mais Chicago est vraiment bien dans ce match, et l’attaque roule sur la défense adverse. Les Bears ajoutent coup sur coup un field goal (6-9) et un touchdown au sol (6-16) par Jeremy Langford. Avant de rentrer aux vestiaires, les Giants reviennent à un touchdown d’écart (9-16) avec un field goal de Robbie Gould.

La seconde mi-temps sera à sens unique en revanche. Les Giants dominent en attaque et en défense, et reviennent grâce à cet effort des deux côtés du terrain.

New-York marque dès le premier drive du troisième quart, avec un touchdown (16-16) à la réception du tight-end Will Tye. Après un punt des Bears, les locaux récupèrent la balle et en profitent pour passer devant (22-16, extra point raté) avec une nouvelle passe d’Eli Manning (21/36, 227 yards, 2TD) pour Sterling Sheppard (5rec, 50 yards, 1TD).

Le dernier quart voit les attaques se casser les dents sur les deux défenses. Mais Chicago parvient à faire douter les Giants en entrant dans leur moitié de terrain avec moins de deux minutes à jouer. Comme souvent cette saison, les Giants l’emportent sur une action défensive quand Collins intercepte Jay Cutler (17/30, 252 yards, 1TD, 1INT) sur les 24 yards des locaux.

Cincinnati Bengals (3-6-1) – Buffalo Bills (5-5) : 12-16

Il reste moins de 10 secondes à Andy Dalton (24/43, 207 yards, 1TD, 2INT) pour faire gagner les siens. Les Bengals sont sur les 27 yards des Bills, mais le quarterback des Bengals ne trouve pas la faille et voit ses opposants l’emporter 16 à 12.

La première mi-temps est très serrée entre les Bills et Bengals. Buffalo ouvre la marque en premier sur un touchdown (0-7) de LeSean McCoy (5 courses, 33 yards, 1TD). Les Bengals répondent sur le drive qui suit avec Andy Dalton au sol (6-7, extra point raté).

Grâce à une interception de Stephen Gilmore, les Bills se retrouvent sur les 3 yards adverse. Mais la défense de Cincinnati fait fort en forçant les Bills au simple field goal (6-10). Derrière cet effort défensif, l’attaque tigrée l’en remercie en passant devant au score après un touchdown (12-10) de Tyler Boyd sur une passe de Dalton.

La fin du premier acte est assez décousue avec une interception lancée par Tyrod Taylor (19/27, 166 yards, 1INT), puis une autre d’Andy Dalton avant de rentrer aux vestiaires.

La seconde mi-temps est encore plus fermée. Si les Bills ajoutent deux field goals (12-16), les deux attaques sont en difficulté. Les défenses forcent 9 punts en deuxième acte ! Les Bengals auront bien une occasion de l’emporter, mais sont trop courts.

Detroit Lions (6-4) – Jacksonville Jaguars (2-8) : 26-19

La parole à la défense et aux équipes spéciales ! Dans les dernières secondes, c’est la première qui a bouclé le match pour Detroit, avec une interception de Tavon Wilson sur une passe de Blake Bortles (22/35, 202 yards, 2 TDs, 2 int). Juste avant, les Lions avaient mangé quasiment 8 minutes sur le chrono pour finir par ajouter trois points au score. Jacksonville a notamment perdu gros sur une erreur de Sean’Derrick Marks, pénalisé pour un offside sur une 4e et 2 yards. Matt Stafford (24/33, 278 yards) et son attaque bluffaient probablement en faisant croire qu’ils allaient jouer, mais Marks a bien mordu.

Si c’est Eric Ebron (3 rec, 70 yards) qui a mis les Lions devant avec une course de touchdown d’1 yard au début du dernier quart, ce sont bien les équipes spéciales et la défense qui ont construit le succès des hommes du Michigan. Andre Roberts a retourné un punt pour un touchdown, et Rafael Bush a retourné une interception dans la end zone.

Jacksonville s’est accroché, grâce à des touchdowns d’Allen Robinson (3 rec, 18 yards, 1 TD) et Marqise Lee (4 rec, 52 yards, 1 TD). Les Jags’ étaient donc devant à l’entame du dernier quart, avant de caler et de se faire confisquer le ballon pour Detroit.

Detroit s’en sort malgré une prestation assez pitoyable au sol : 21 courses, pour seulement 14 yards gagnés.

Indianapolis Colts (5-5) – Tennessee Titans (5-6) : 24-17

Pas de folle remontée pour les Titans. Laminés en début de partie et rapidement menés 21-0, les hommes du Tennessee ont cru revenir en fin de partie. Après avoir inscrit 17 points de suite pour revenir à quatre longueurs (21-17), ils se sont retrouvé à un touchdown d’écart après un field goal d’Adam Vinatieri dans le dernier quart (24-17). La défense a alors surgi pour intercepter Andrew Luck (15/28, 262 yards, 2 TDs, 1 int) et offrir un potentiel drive de l’égalisation à Marcus Mariota (25/38, 290 yards, 2 TDs).

Après deux conversions sur troisième tentative et une passe complétée sur 4e et 1 yard, Mariota s’est retrouvé avec une nouvelle 4e et 1 yard à 19 longueurs de la end zone. Cette fois, c’est DeMarco Murray (21 courses, 70 yards) qui a été envoyé au sol, mais il n’a pas réussi à gagner la distance nécessaire. Une belle occasion ratée, et Indianapolis a pu utiliser le reste du chrono.

Avec deux touchdowns et un field goal sur leurs trois premiers drives, les Colts ont commencé la rencontre pied au plancher. Adam Vinatieri a ensuite manqué une occasion à 42 yards. De quoi relancer les Titans… un peu. Car il a finalement manqué la finition.

Kansas City Chiefs (7-3) – Tampa Bay Buccaneers (5-5) : 17-19

La persévérance des Buccaneers a fini par être récompensée. Sur leur cinq premiers drives, les joueurs de Tampa ont parcouru plus de 50 yards. Résultat : un fumble et quatre field goals. Mais dans le quatrième quart, après une interception lancée par Alex Smith (24/31, 261 yards, 1 TD, 1 int), ils ont récupéré le cuir sur les 48 yards adverses. Et Jameis Winston (24/39, 331 yards, 1 TD) a alors mené son équipe vers la end zone, avec une passe de touchdown de 3 yards pour Alan Cross en guise de point d’exclamation. De quoi donner 9 points d’avance à sa troupe (10-19).

Kansas City a réagi avec une série de 78 yards bouclées par une passe d’Alex Smith à Albert Wilson (4 rec, 19 yards, 1 TD) pour un touchdown de 3 yards (17-19). Mais Tampa a réussi à utiliser quasiment tout le reste du chrono, notamment grâce à une passe très importante de Winston pour Mike Evans (6 rec, 105 yards) sur une troisième tentative juste avant les 2 dernières minutes.

Les Chiefs ont été bien trop irréguliers en attaque, avec un bon drive pour un field goal en début de match, puis un touchdown de Smith juste avant la pause (10-9), sur une course de 11 yards. Mais avec 442 yards gagnés pour les Buccaneers, contre 343 côté Chiefs, la logique des statistiques a été respectée. L’attaque de Tampa a été plus productive, et surtout plus décisive, avec 11/16 de réussite sur les troisièmes tentatives.

Cleveland Browns (0-11) – Pittsburgh Steelers (5-5) : 9-24

Pas de surprise dans ce match. Pittsburgh a fait le travail sans être forcément rassurant et emballant…

La première mi-temps dominée par les Steelers. La défense intercepte Cody Kessler (7/14, 128 yards, 1INT) et force les Browns à punter sur chaque drive. En attaque, Pittsburgh marque des points mais se montre encore une fois peu précis. Sur leurs deux premiers drives, les Steelers doivent se contenter de deux field goals (6-0) malgré deux longs drives qui se finissent dans la red zone. Il faut attendre la dernière seconde du premier acte pour voir le premier touchdown du match (14-0). C’est Le’Veon Bell (28 courses, 146 yards, 1TD) qui en est l’auteur.

Les Browns font meilleure figure en seconde mi-temps, ils marquent même leur premier point sur field goal (14-3). Les Steelers connaissent eux le même souci qu’en première mi-temps avec un nouveau drive de huit minutes qui se finit seulement par un field goal (17-3).

Cleveland va même faire peur aux Steelers en revenant à 17-9. C’est Josh McCown (14/27, 110 yards, 1TD), remplaçant d’un Cody Kessler blessé, qui amène le touchdown avec une passe pour Gary Barnidge.

Une fois n’est pas coutume cette saison, c’est la défense des Steelers qui va assurer la victoire. Sur un drive de la dernière chance des Browns, la défense fait perdre la balle à McCown et Jonathan Hargrave marque le touchdown pour permettre aux Steelers de l’emporter 24 à 9.

 

PARTAGER

41 Commentaires

      • En combien de carry ? La D-Line de Baltimore a stoppé la O-Line des boys.
        Avec tout nos starters présent dans la secondary, ça n'aurait pas été la même.
        Et je ne parle meme pas des refs complétement naze.

        Alors montre un peu de respect a la défense de Baltimore

        • Oh je chambre gentiment, no rage.
          Elliot est une grosse blague pour toi?

          Alors montré un peu de respect au RB de Dallas

          Ps je sais bien que les Ravens on une très grosse Défense, sinon je serais pas si heureux si c'était contre des plots

          • Non, c'est un bon joueur. Mais pour le moment il n'a rien d'un mvp. Sa ligne fait tout le boulot et quand elle a du lourd en face, Elliott disparait.

            Votre victoire de ce soir est du a Dak (qui est vraiment un super joueur), Dez, Beasley, les refs et les blessures dans la secondary de Baltimore.

            Elliott n'est pas un acteur dans votre victoire (mérité je ne conteste pas) de ce soir.

            Alors la prochaine fois que tu veux descendre une défense qui a pourtant fait son job, regarde le match en entier et non juste les highlights.

            Sans rancunes, bisous

          • je l'ai regardé en entier jamais de red zone pour mes Boys, et c'était juste du chambrage, alors oui bien sûr sans rancunes. Bisous aussi

  1. Big Ben vs la D de Cleveland : 8.68 fantasy points, D.Prescott vs la D de Baltimore (présenté ici comme une des meilleure de la ligue) : 25 64 fantasy point. ……. Bravo

  2. C'est quoi ces jeux appelés en red zone Andy Reid ?!
    C'est quoi ces mauvais choix et ces passes approximatives Smith ?! ( et surtout cette INT en red zone alors que Kelce est couvert par 3 défenseurs…)
    Sérieusement quoi….

    Ce qui était sur c'est qu'on allait souffrir dans les airs avec l'absence de CB Peters… CB Nelson et CB Gaines se sont fait bouffés (le mot est faible) tout le match par les WR de Tampa

    Alors oui la défense peut assurer et limiter la casse mais si en attaque on est aussi inoffensif que ça et bien…ça fait défaite….

    A mon sens le score est "flatteur" vu toutes les possessions de Tampa en red zone, j'ai d'ailleurs cru que Winston ne marquerait pas de TD (ce qui est pas arrivé depuis 2010…impressionant)

    Bref très déçu par ce match peu passionnant et surtout énormément déçu de cet offense notamment par les choix de Reid et le match merdique de Smith

    • En même temps quand t'es un QB NFL marquer dans tous les matchs du lycée et de la fac c'est vraiment pas dur. Mais la stat en NFL est jolie est assez surprenante d'ailleurs.

      • En même temps, rien à dire de plus. Tous nos soucis viennent de là. Ok nous n'avons pas la meilleur défense de la league (quoique niveau DL / Linebacker, on dois être top8 voir top5, c'est dire le niveau de nos DB :/)

        Comment tu peux demander à Leveon Bell de courir 5 fois de suite, notamment sur une 3&14 ???? il n'y a que moi que ça choque?

        • Je te trouves un poil ambitieux avec le top 8 voir top 5 quand tu parles de notre DL / LB quand mm ^^. Si tu parles de la prestation d'hier je valides largement ce que tu dis mais c'était les Browns en face. Leur ligne offensive ne veut plus rien dire cette année alors que encore l'an dernier c'était une de leur force. Sinon de façon plus globale c'est plutôt faible. Tuitt et Heyward sauve les apparences (JAVON (au passage ^^) Hargrave est rookie, il devrait donc porgresser de facon exponentielle) mais nos LBs… C'est maigre. Nos OLBs srait tous (j'ai bien dit tous) back up dans une autre équipe. Et nos ILBs sont bons ac Timmons et Shazier (quand ce dernier joue…..). Nos DBs sont affligeants c'est clair. Notre paire de Safety fait de la peine, Golden est pas dedans, Mitchell est bien trop inconstant. Cockrell fait du Cockrell. Il va réussir à tenir AJ Green sur un match puis celui d'après prendre la foudre d'un inconnu.. La seule lueur qui me fait un semblant de plaisir c'est le développement de Burns mm si il est LOIIIN d'etre excellent. Il apprend, fait des plays, a des moves intelligents sur certaines phases. Il prend des big plays qui nous pénalisent la plupart du temps mais au moins il apprend.

          Ah non mais je valides, cette année il me rend dingue ce play call.. tu peux pas avoir Ben, Brown, Bell et tout un tas d'armes et faire "ça"… A un moment comment tu te débrouilles pour pas trouver de solutions quand ton meilleur WR se fait double ou triple teamer ? y'a forcément un autre WR ou un TE de libre. On ne peux pas être autant "Bell dépendant". quand la défense adverse nous bloque Bell il se passe plus rien… La encore en redzone, c'est quoi ces play dégueu ? concrètement notre attaque marque 1 TD contre les Browns ?? NO WAYYY !! On devrait en avoir mis au moins 30 !

          • Tu te rend compte de ce que tu dis aha ? déja une DL plus que potable (la paire Tuitt / hargrave me vend du rêve personnellement) avec 1 LB monstre (shazier, espérons qu'il ne se blesse pas)…. Combien d'équipes peuvent s'en targuer dans la ligue? 😉

            Dupree va s'améliorer, c'est un sacré athlète. Jarvis Jones est notre seule vrai déception !

            j'ai du mal avec burns perso :/

          • lool tu dis ca car ils ont perfé hier 😉 (Tuitt et Hargrave) ! On en reparle de leur super perf contre les Dolphins ? ou les Patriots ? ^^
            Shazier il me frustre à un point…. –'. Tant de talent … Tant de blessures….

            Dupree je suis carrément d'accord mais en attendant il a pas joué cette année (ou qqes snaps hier) et donc n'apporte rien pour le moment. J'espère qu'on double dipper a la draft sur un OLB… Il faut absolument qu'on sorte un crack…
            Je suis embété ac la perf de Timmons. Je me dis qu'il faudrait quand mm le resigner car il fait plus que le taff le con mm si il veillit !

            Comme disent les ricains "growing pains" ^^! Je penses qu'à terme il peut être un bon Corner. J'étais pas fan du choix a la draft mais je me dis qu'on aurait pas eu mieux et qu'il faut faire avec. Tu atterris pas au 1er tour si tu as pas un minimum de potentiel. Et il a montré qu'il peut faire des plays, etre en phase ac le WR dans les couvertures. Alors c'est sur qu'il fait des erreurs mais pour un CB qui était pas censé jouer cette année car il était trop "brut" ca me "convient". De toute facon a t on vraiment mieux sur le banc ? Gilbert ?

          • Nous avons exactement les mêmes points de vue sur nos CB et LB ! (je ne connais juste pas la modérations dans mes propos lorsqu'il s'agit des steelers aha). Pour Timons il faut absolument le re-signer sur 1 ou 2 ans

            Je te trouve Hyper dur avec Tuitt et Hargrave. La ligne O des dauphins ce n'est pas des manchots non plus. Celle des pats je n'en parle pas 😉 Hargraves sera fou je pense. Tuitt progresse énormémement et ce n'est pas son premier gros match non plus 😉

    • Ton impression est bonne, il est atroce. Bouge mal dans la poche, N'arrive pratiquement plus à lancer une deep ball correcte. Des lectures pourries et pratiquement un pick 6 par match….

      Ca + les receveurs qui dropent de partout et Ivory qui fait des fumbles… Ca te donne une attaque complètement moisie.

  3. Dur de developper sur ce match, tant l'equipe sur le terrain etait différente de l'equipe type. La défense s'en est plutot bien sorti considérant l'absence de ses 2 playmakers et que 3 titulaires indiscutables ne se sont pas entrainés cette semaine.

    L'attaque a encore été terrible sans J.Maclin. J'accorderai enormement de crédit à la défense de Tampa: grosse pression du front 7 et des CB qui ont bien gérés leurs matchups.

    Coté Bucs, agréablement surpris par J.Winston, qui, si on oublie le fumble, a livré un match propre parsemé de quelques fulgurances.

  4. impressionné par la victoire des reds

    encore une belle pillule prise par Green Bay

    la def de GB n est plus que l ombre d elle meme (31 pts vs Colts, 47 vs titans et 42 vs reds)

  5. Bon mon petit commentaire habituel post défaite.

    Notre attaque est minable depuis le début de la saison et ça continue. Un run game un peu meilleur que d'habitude malgré un nouveau fumble d'Ivory qui s'en est fait une spécialité.

    Le pass game est horrible. Le nouveau OC Hacket a décidé de faire le minimum avec Bortles vu ses faibles capacités. Du coup, ça donne des petites passes. Dès que le gars doit lancer à + de 5 yds ca devient dangereux. Encore 2 int, dont 1 pick 6. Des lancers déguelasses, quelques drops et ça donne des 3 and out de partout.. Y'a aucune satisfaction dans cette attaque, c'est horrible.

    Côté D, ils font globalement le taf comme toujours mais ils n'arrivent pas à faire les stops nécessaires à la fin du match. Mention spéciale à Marks qui fait un offside défensif sur 4 et 2 en fin de match, alors que manifestement les Lions bluffaient… Totalement ridicule..

    Tu sens une frustration énorme dans cette équipe. En témoignent les larmes de Ramsey sur le banc à la fin du match. Les mecs en peuvent plus. Tout le coaching staff doit dégager et vite. Bortles aussi je pense, c'est pas la peine d'insister.

  6. Il a énormément progressé en couverture.Pour le reste on connaissait déjà son potentiel.Il a bossé dur et perdu du poids pendant l'inter saison.Ça paye maintenant…

LAISSER UN COMMENTAIRE