PARTAGER

redskins_packers_21112016

Washington Redskins (6-3-1) – Green Bay Packers (4-6) : 42-24

La semaine dernière, les Packers avaient encaissé 47 points face aux Titans. Cette nuit, ils en ont pris 42 ! Décimée par les blessures, la défense de Green Bay a une nouvelle fois pris l’eau face à une équipe de Washington sans pitié. Alors forcément, Aaron Rodgers (26/41, 351 YDS, 3 TD) peut faire ce qu’il veut, ça ne suffit plus, d’autant plus que le jeu de course ne l’a pas aidé (51 YDS en 16 courses).

Avec cette quatrième défaite de suite, les Packers voient les Playoffs s’éloigner après la victoire de Detroit et Minnesota plus tôt dans la journée.

Une première mi-temps équilibrée

Pourtant, lors du début de match, les défenses dominent clairement les attaques et on assiste à une succession de punts. Il faut attendre la fin du premier quart-temps pour voir le score se débloquer, grâce à un touchdown de 17 yards du receveur de Washington DeSean Jackson (4 REC, 51 YDS, 1 TD) (7-0).

Derrière, Green Bay répond en réalisant un énorme drive de 17 jeux et plus de huit minutes. Durant ce dernier, les Packers s’appuient beaucoup sur leur jeu aérien et c’est Jordy Nelson (3 REC, 28 YDS, 1 TD) qui parvient à égaliser, sur une passe de 13 yards d’Aaron Rodgers (7-7).

Lancés, les hommes de Mike McCarthy prennent ensuite l’avantage sur un field goal (7-10), mais ce sont les Redskins qui rejoignent les vestiaires en tête. En effet, juste avant la pause, le running back de Washington Rob Kelley (24 courses, 137 YDS, 3 TD) trouve la end zone suite à deux grosses réceptions du tight end Jordan Reed (5 REC, 79 YDS) (13-10, après un conversion à deux points manquée).

La défense de Green Bay à la rue

Dans le troisième quart-temps, Reed continue de faire mal avec une réception de 28 yards qui permet aux Redskins d’accroître leur avance grâce à leur kicker (16-10). Les Packers répliquent à travers une passe de 47 yards de Rodgers pour Jared Cook (6 REC, 105 YDS, 1 TD, 1 fumble perdu), mais repartent avec zéro point au compteur suite à un field goal raté. Pire, Washington enchaîne avec un touchdown de 44 yards de Jamison Crowder (3 REC, 102 YDS, 1 TD) (22-10, après une conversion à deux points ratée).

Dans l’obligation de réagir, Green Bay peut compter sur son attaque, avec Aaron Rodgers qui trouve Cook pour 29 yards puis James Starks (5 REC, 46 YDS, 1 TD) pour un touchdown de 31 yards (22-17). Le problème, c’est que la défense aérienne est catastrophique, elle qui autorise une longue réception de 70 yards de Pierre Garcon (6 REC, 116 YDS, 1 TD) qui termine dans la end zone (29-17).

Il reste alors un quart-temps à jouer. Au début de ce dernier, les Packers parviennent une nouvelle fois à réduire le score. En effet, après un gros gain du receveur Randall Cobb, Rodgers réussit à se connecter avec l’intenable Jared Cook pour un touchdown (29-24). Malheureusement pour eux, la défense ne fait pas sa part de boulot, elle qui concède encore un big play sur une réception de 53 yards de Crowder, permettant à Kelley d’inscrire son second touchdown (35-24, après une transformation ratée).

Avec seulement quatre minutes restantes au chronomètre, les visiteurs sont dos au mur et jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais Josh Norman provoque un fumble de Cook et tue ainsi la rencontre. Les Redskins finissent même le match en beauté par l’intermédiaire d’un Rob Kelley qui se fait plaisir, lui qui trouve la end zone après une belle course de 68 yards (42-24).

PARTAGER

31 Commentaires

  1. 40 points encaissé sur les 4 dernière défaites !!! Un responsable dont je poste chaque saison qu'il faut le virer, le grand père Dom Capers et sa défense gruyère, voir même raclette !
    Quel honte cette défense anti aérienne ! Comment voulez-vous que Rodgers revenus à son niveau puise faire quoi que ce soit dans un telle marasme défensif !
    Reste six journées pour relever la tête, et espérer un miracle !
    L'intersaison sera agiter du côté de Green Bay !

    • peu de gens s'étaient offusqués de son départ, mais Casey Hayward semble vous manquer cruellement…
      Même si chez les Packers il avait un rôle limité, cette saison aux Chargers il est dans le top 10 NFL en couverture avec des qualités de playmaker (5 interceptions).
      Et précisons que du fait de son rôle limité chez les Packers, il a été signé pour un salaire de (seulement) $5M/an (roster & signing bonus compris).

  2. notre defense est absolument MISERABLE HONTEUSE PITOYABLE serieux meme les Rams pourrait nous coller 30 points facile. en 4 match on prends quand meme 152 POINTS!!!!!!!!! Allo reveiller vous on a l impression que n importe quelle QB qui joue contre nous est un putin de MVP !! et qu on dise pas que cest l attaque qui deconne Rodgers est tout seul tu peut mettre un QB compose de Brees Brady Manning Montana Rodgers Favre qu on gagnerait pas avec une defense aussi RIDICULE serieux quoi les Reddskins ont inscrit 3 TD de 75 YARDS en moins de 2 minutes par drive c est une blague ??? j ai jamais vu une defense autant a la rue que sa cest un scandale … je suis degoute rester eveillé pour voir une telle claque et les gars reagissent pas il s en tapent de se faire humilier en Prime Time comme sa…
    Mon cher Alain mon cher Raoul mon cher Raphael si vous vouler jouer CB a green bay vous etes les bienvenues…

  3. Quasiment aucun changement pour GB.

    Défaite attendue qui s'est passée exactement comme prévue avec un boulevard au centre du terrain pour WSH.
    On peut parler des blessés mais ce n'est pas une excuse pour le staff qui ose encore nous aligner Barclay sur l'OL alors que Spriggs fait mieux en RG alors qu'il est LT ! Pas de challenge sur un catch douteux pour un 3° down critique… McCarthy était hébété à la fin du match, perso je vois pas ce qui le surprend, même cause mêmes effets.
    Défense la plus mauvaise de cette équipe depuis 1958, stats à l'appui… On a toujours pas les couilles de rusher à mort alors que de toute manière on va se faire bouffer à la passe !

    Plus qu'à attendre que quelqu'un se décide à faire le ménage chez les Packers.

    • Pu____ ! J'ai pesté pendant le match pour qu'il le balance son mouchoir rouge, mais non que dalle, il doit s'en servir pour ce moucher dedans le soir quand il pleure dans son lit.
      Quand à Barclay ce gros nullard, dis moi pourquoi il est encore dans le roster, qui plus est pour 1 millions de dollars ?

  4. Bienvenue dans un nouveau monde supporter de Green Bay, celui des Saints hahahaha !!! Vous allez voir on s'y habitue et ça fait du spectacle et des touchdowns… LOL

    • C'est sur ! Deux team similaire, deux génie au poste de QB, mais je suis persuadé que si vous nous donnez Payton, et que l'ont vous renvoie McCarthy dans le bayou, ils sera quoi faire de notre effectifs !

  5. Mdrrr jattends seulement la réaction du fameux fan des Packers qui me disait sur Twitter que Oakland ne finirait pas devant GB car la défense des Raiders nest pas si bonne

  6. Les coachs sont à la rue c'est sûr, mais ce qui frappe encore plus, c'est le manque de talent global.

    La philosophie des Packers tue cette équipe, le fameux "esprit Packers". On draft des joueurs gentils, tout mignons, sans casier judiciaire. Malheureusement pour eux, on joue au football, et si tu joues sans envie et sans hargne, tu te fais bouffer.

    Il nous faudrait un Vontaze Burfict .. un gros bourrin, un brin cassos, qui veut juste atomiser l'adversaire ..

    • Je te rejoins totalement ! Et dans ton paragraphe sur les casiers judiciaires ça me fait penser à une interview de Laurent Sciarra après un match perdu de son équipe de basket : le problème c’est que des dauphins on en fait pas des requins !

      Et là c’est exactement ça….

    • Les deux fois où l'on a sortie les dollars par millions, pour s'offrir deux superstar en défense Reggie White dans les années 90, puis Charles Woodson dans les années 2000, les Packers ont atteint le Super Bowl 3 fois pour deux victoires. Ils savent quoi faire de leurs printemps !

        • Exactement.

          Ce qu'on fait aujourd'hui, c'est qu'on stack l'équipe avec des 4èmes et 5èmes tours de draft (qui ne seraient pas titulaires ailleurs soit dit en passant), on refuse de payer des joueurs solides, comme Casey Hayward, tout en gardant 20 millions d'espace dans le cap tous les ans.

          Et quand on fait le rare effort d'apporter des joueurs prouvés et compétents … bah ça gagne … eh ouais. Faut se poser des questions maintenant. On draft mal, on entraîne mal, et on recrute pas..

  7. Bon j'viens de voir le match en condensé, déjà je voulais féliciter les Redskins pour leur super match qui ont jeu séduisant.

    Niveau offense :
    Ca joue mieux même si le début de match a été poussif, le jeu était plus léché, on peut même dire qu'on a rivalisé avec les Redskins jusqu'au dernier quart.

    Défense :
    Le manque de talent dans le backfield se fait vraiment ressentir, 75% des points marqués marqués par les Redskins viennent de big plays (2 de Crowder excellent joueur au passage, 1 de Garçon il me semble). Quand la Dline laisse trop de temps à Cousins, nous l'avons payé cash !

    Sérieusement va falloir investir dans un DB et un linebacker de renom, parce que clairement les rookies de 4e tour c'est bien, ça coute pas cher mais ça va 2 minutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE