PARTAGER

cody-kessler-cleveland-browns-20-11-2016Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Le podium se dessine à l’approche de la fin de saison. Les trois favoris n’ont pas tremblé. Pareil pour des Raiders qu’on n’avait pas connus aussi assoiffés de victoires depuis l’ère Rich Gannon. À l’inverse de Chiefs qui mettent fin à une série de 5 succès consécutifs. Les Giants continuent de gagner sans faire trop parler d’eux. Les Steelers assurent le minimum dans une division nord de l’AFC bien médiocre, mais chutent pour retrouver une place plus conforme à leur performances du moment. Minimum syndical aussi pour des Lions qui conservent les rênes du nord dans la NFC.

Les Dolphins poursuivent leur opération rachat avec un certain succès, tandis que les Texans continuent de faire preuve d’une remarquable irrégularité. Les Vikings sont loin d’avoir tiré un trait sur leur division. Les Redskins se placent. Les Bengals sont rentrés dans le rang. Les Bucs restent en embuscade. Les Ravens aussi. Les Cardinals sont à deux doigts de se faire éjecter du top 20. À l’image de Bengals qui signent le gadin de la semaine.

Les Packers découvrent des contrées du Power Rankings qui leur étaient jusque là inconnues. Ils y retrouvent de vieilles connaissances : les Bears. Les 49ers sont là aussi, en bons tauliers des bas-fonds. Les Browns demeurent les maîtres incontestés de la cour des miracles de la NFL.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-cowboys-ok1. Dallas Cowboys (9-1)
Quand un choix de 4e tour réécrit l’histoire de l’une des plus illustres franchises NFL. Épisode 9.

pr-seahawks-ok2. Seattle Seahawks (7-2-1) –
Des Balbuzards qui bouffent des Aigles. Le monde à l’envers. Sauf dans la NFL.

pr-patriots-ok3. New England Patriots (8-2) –
199e victoire en carrière. Tom Brady rejoint Brett Favre. Peyton n’est qu’à un succès devant lui.

pr-raiders-ok4. Oakland Raiders (8-2) –
Jack Del Rio n’en a pas que dans le ciboulot. Il en a aussi dans le pantalon.

pr-broncos-ok5. Denver Broncos (7-3) +1
Un duel importantissime face aux Chiefs les attend. Gare à la bête blessée.

pr-giants-ok6. New York Giants (7-3) +1
Under the radar. On n’a jamais vu des Géants se faire aussi petits. Un comble.

pr-chiefs-ok7. Kansas City Chiefs (7-3) -2
Arrowhead has fallen. Pas de 11e victoire consécutive à domicile.

pr-falcons-ok8. Atlanta Falcons (6-4) +1
Test grandeur nature face aux Cards pour l’attaque la plus prolifique de la ligue.

pr-redskins-ok9. Washington Redskins (6-3-1) +5
Oui, oui Kirk. We like that…

pr-dolphins-ok10. Miami Dolphins (6-4) +6
Les Dolphins, c’est une mini-série en 5 épisodes. La saison 1 était minable. La 2 est nettement mieux.

pr-lions-ok11. Detroit Lions (6-4) –
Ils retrouvent les Vikings à Thanksgiving pour la première fois depuis 21 ans. Avec probablement une 11e tentative de comeback à la clé.

pr-eagles-ok12. Philadelphia Eagles (5-5) -4
Carson Wentz n’est encore qu’un rookie, ne l’oublions pas.

pr-vikings-ok13. Minnesota Vikings (6-4) +5
Minnesota Returns.

pr-bills-ok14. Buffalo Bills (5-5) +3
Gare à la meilleure équipe de tous les temps avec seulement deux victoires au compteur après 10 matchs !

pr-texans-ok15. Houston Texans (6-4) -2
Brock Osweiler est à peu près aussi bon au football qu’au Laser game.

pr-steelers-ok16. Pittsburgh Steelers (5-5) -6
Gagner contre les Browns, ça n’a rien de rassurant, c’est une formalité obligatoire.

pr-buccaneers-ok17. Tampa Bay Buccaneers (5-5) +6
4-1 à l’extérieur. 1-4 à domicile. Le grand paradoxe des Boucaniers.

pr-ravens-ok18. Baltimore Ravens (5-5) +3
Leur vaillance et leur ténacité ne suffisent pas à masquer leurs limites offensives.

pr-cardinals-ok19. Arizona Cardinals (4-5-1) -7
Si seulement David Johnson était aussi capable de lancer le ballon.

pr-titans-ok20. Tennessee Titans (5-6) -1
Ils n’ont plus battu les Colts depuis le 30 octobre 2011.

pr-panthers-ok21. Carolina Panthers (4-6) +4
Le profil parfait pour gâcher la fiesta dans le Blak Hole.

pr-saints-ok22. New Orleans Saints (4-6) -2
6. Les Saint ont oublié de fermer le robinet à turnovers depuis 2 semaines.

pr-colts-ok23. Indianapolis Colts (5-5) +2
Une victoire des Colts sur les Titans. Aussi prévisible que la défaite hebdomadaire des Browns.

pr-chargers-ok24. San Diego Chargers (4-6) –
On vous épargnerait volontiers la vanne sur les Chargers en bye week qui rechargent leurs batteries. Mais non.

pr-bengals-ok25. Cincinnati Bengals (3-6-1) -9
Les Bengals avec AJ Green, ça n’était pas vraiment ça. Sans, ça n’est plus grand chose.

pr-packers-ok26. Green Bay Packers (4-6) -4
Il y a plus de trous dans la défense des Packers que dans les fromages des Cheeseheads.

pr-rams-ok27. Los Angeles Rams (4-6) –
Jared Goffre.

pr-jets-ok28. New York Jets (3-7) –
Éphémérides : le Butt Fumble aura 4 ans demain. Plein de bisous à lui. Tom Brady débarque en ville pour fêter ça.

pr-jaguars-ok29. Jacksonville Jaguars (2-8) –
Et de 10 ! S’il y a bien une chose pour laquelle Blake Bortles est meilleur que Tom Brady, c’est lancer un touchdown dans les mauvaises mains.

pr-bears-ok30. Chicago Bears (2-8) –
Éclaircie dans la grisaille de Chicago : Jay Cutler ne rejouera plus de la saison.

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (1-9) –
Les chercheurs d’or feraient mieux de chercher du talent pour renforcer une équipe qui en manque cruellement.

pr-browns-ok32. Cleveland Browns (0-11) –
Avec Josh McClown aux commandes, le record de la honte est dans la poche.

PARTAGER

38 Commentaires

  1. OK pour le classement. Mais perso, je suis peut etre rabajoie, mais le commentaire sur les Raiders me parait relativement deplacé et un peu machiste, en plus de contenir une erreur d'orthographe. L'association ''couilles'' et ''courage'' m'a toujours fait tiquer. Enfin…

  2. bon pour demain Cousins doit impérativement sortir les tomawaks.Çà devrait être une belle explication si la défense sort les couteaux pour scalper les cowboys ! Il faut attacher le 21 au totem et laisser le sorcier Norman s'occuper du reste.
    T'as compris Cousins-Cochise ?: les TO-MA-WAKS ! we like that les tomawaks !

  3. Les Giants à 7-3, on a pas eu un calendrier facile mais on avance sans faire de bruit 😀 Très comptant du niveau général de l'équipe et surtout du coach !

LAISSER UN COMMENTAIRE