PARTAGER

lions_vikings_24112016

Detroit Lions (7-4) – Minnesota Vikings (6-5) : 16-13

A égalité en tête de la division avant la rencontre, Detroit et Minnesota se sont livrés un combat défensif qui s’est joué sur très peu de choses.

D’ailleurs, les chiffres ne mentent pas : 306 yards et 17 first downs du côté des Vikings, 308 yards et 18 first downs du côté des Lions, le tout avec un temps de possession presque équivalent. Bref, on a eu droit à un match très équilibré et très incertain, qui a finalement basculé du côté des locaux.

Dans la dernière minute du quatrième quart-temps, alors que Sam Bradford tentait de remonter le terrain pour aller chercher la victoire, Darius Slay interceptait le cuir dans la partie de terrain des Vikings. Matt Prater n’avait ensuite plus qu’à réussir le coup de pied de la gagne à la dernière seconde.

Avec cette victoire, Detroit est désormais seul à la première place de la NFC Nord.

Deux équipes très proches

Devant leur public, les Lions réalisent un début de match idéal avec un premier drive impressionnant. Durant ce dernier, Matthew Stafford (23/40, 232 YDS, 1 TD, 4 courses, 30 YDS) effectue un sans-faute et le jeu de course est également performant. Au final, l’attaque de Detroit parcourt 75 yards en 12 jeux et ouvre le score grâce à un touchdown d’Anquan Boldin (7 REC, 69 YDS, 1 TD) sur une réception de deux yards (7-0).

Cependant, dès la série suivante, Minnesota réagit. En effet, malgré un jeu au sol toujours aussi inefficace, Sam Bradford (31/37, 224 YDS, 1 INT) complète six de ses sept passes et permet à Matt Asiata (5 courses, 27 YDS, 1 TD) d’égaliser à travers une course de cinq yards (7-7).

Dans le second quart-temps, les défenses prennent le pas sur les attaques. Sur les sept drives de la période, on assiste à trois punts, trois pertes de balle sur un quatrième down et un field goal des Lions (10-7).

Minnesota domine, puis Sam Bradford craque

Au retour des vestiaires, la rencontre repart sur les mêmes bases défensives. Toutefois, les Vikings prennent progressivement le dessus sur leur adversaire. Dans un premier temps, ils parviennent à égaliser après une réception de 41 yards de Jerick McKinnon (9 courses, 31 YDS) (10-10). Ensuite, le jeu au sol se montre enfin percutant et permet à Minnesota de passer devant sur un nouveau field goal au début du quatrième quart-temps (10-13).

Mené pour la première fois du match, Detroit réussit à relancer son attaque à cinq minutes de la fin en réalisant un drive de 10 jeux et 68 yards, qui se conclut avec trois points au compteur (13-13).

Il reste alors 105 secondes à jouer dans cette rencontre, et les Vikings sont en possession du ballon. On pense alors que Minnesota est en position de force pour l’emporter sur le fil, mais Sam Bradford se fait intercepter par Darius Slay dans son propre camp ! Résultat, le kicker Matt Prater ne laisse pas passer cette occasion en or et crucifie les hommes de Mike Zimmer (16-13).

PARTAGER

25 Commentaires

  1. Bradford méritait de gagner ,mais cette int c'est dommage … par contre j'ai l'impression que beaucoup (trop ? )de matchs sont gagner/perdus par moins de 7 points ,je sait pas ce qu'on doit en déduire ?

    • beacoup (trop ?) comme tu le dis ca semble négatif?? moi je dis temps mieux que les match soient serrés c est cool de regader jusqu au bout quand il y a du suspence

    • Ca veut dire que la ligue est tres homogene…Pour les Seahawks par exemple, sur 10 matchs, la decision s'est faite dans un sens ou l autre dans les 3 dernieres minutes a 7 reprises : Miami, L.A, Atlanta, New England, Arizona, Buffalo, New Orleans. Il n'y a que les victoires contre SF, NY et Philly qui ont ete plus nettes.

  2. Heureusement qu'il y avait le live pour passer un bon moment devant ce match assez fade je trouve…j'ai cru que Zimmer allait pleurer en conf' de presse…2fois qu'ils leur font le coup les Lions…faut-il espérer que Bridgewater se rétablisse vite et bien pour la saison prochaine ?

    • la grande hype Bridgewater. Il aura pas fallu beaucoup d'inter de Bradford pour y avoir eu droit à son retour… Bradford fait une grande saison, sa production est supérieure à ce que faisait Bridgewater dans de meilleurs conditions offensives. Même sur ce match il gère. Il perd sur une inter mais bon si ça se trouve ils auraient perdus en prolong sans jouer.

      • non je ne suis pas un grand fan de Bridgewater, et j'étais de ceux en début de saison qui voulait laisser sa chance à Bradford et je l'ai trouvé plutot bon sur les quelques matchs que j'ai vu des vikes (surement pas assez pour me faire une réelle idée..). Du coup je me pose juste la question par rapport à Bridgewater même si je suis d'accord avec toi Bradford fait une bonne saison…j'ai trouvé le playcall trop secure, ça vient surement de là mon ressenti…

        • ba avec Bridgewater c'était la même… un QB archi safe… sauf que Bradford fait un peu mieux… Je pense qu'il faut pas chercher sur ce poste mais à s'interroger sur la qualité des joueurs de ligne, la profondeur des receveurs, un jeu au sol forcément pas au niveau de ce qu'il fut pendant les années Peterson. C'est ça qui fait que les Vikings perdent plus que Bradford qui ma foi, réalise sa meilleure saison.

          Je pense que les Eagles ont fait une erreur en uptrade pour Wentz. S'ils avaient gardé Bradford et sélectionné un gros nom voire down trade pour un WR; je pense qu'ils auraient 1 ou 2 victoires de plus.

          • Peut-être, mais les Eagles ont sûrement tenu compte de la fragilité de Bradford, et ont voulu miser sur un jeune QB en meilleure santé.
            Et leur choix s'avère quand même pas mal je trouve, il assure bien pour un rookie, le Wentz.

    • j'espère que bridgewater va retrouver son niveau mais je ne serai pas surpris que minnesota lui laisse du temps supplémentaire l'an prochain pour revenir
      Bradford fait très bien le job même si c vrai que l'interception gâche tout sur ce match et qu'en gros on lui demande juste de compléter des passes très courtes ( les vikes sont décimés sur l'OL et un manque de qualité des remplacant sur ces postes mais pas parce que lui manque de talent )
      si Teddy revient il est toujours pour moi le futur de cette franchise a long terme mais sur le court terme ( l'année prochaine ) Bradford est une option très satisfaisante

      • Y'a que 6 ans d'écart entre Bridgewater et Bradford avec un gros antécédent de blessure. Je pense que Bridgewater ne reviendra pas. Déjà parce qu'il était quand même pas hors-norme (pas dans les 24 meilleurs starters NFL à mon goût) et secondo parce que je ne le vois pas revenir et tenir sur le long terme. J'ai pas d'exemple de QB prospect corrects mais sans plus qui se blessent très gravement à 24 ans pour revenir à 25-26 ans, plus fort et surtout ne pas se reblesser derrière.

        Futur… futur… j'ai l'impression que Bridgewater c'est comme M. M. étant une fille que j'ai toujours vu comme ma future copine, la femme de ma vie (et elle aussi) et finalement je suis jamais sorti avec et qu'on s'est vu que quelques fois. J'en ai presque honte en y repensant.

        • c'est pas la première fois que l'on ne sera pas d'accord sur bridgewater …
          je pense toujours qu'il peut être un top QB dans cette ligue s'il revient en forme même si les perfs de bradford sont très satisfaisantes je suis pas encore prêt a enterrer Teddy B car le potentiel est là et le système offensif ainsi que les limites de notre OL l' avait aussi handicapé

          bradford a aussi l’antécédent blessure et financièrement c'est pas les mêmes tarifs
          Carson Palmer je crois a connu ça aux bengals ainsi que livingstone en NBA et ils sont bien revenus

          rien est écrit et qui sait peut être que cette fameuse M. sera ton futur 😉

          • Pourquoi veux-tu que j'ai changé d'avis depuis la dernière fois;.. il s'est blessé pour la saison. Le possibilisme j'y crois… mais bon au bout d'un moment….

            Concernant M. au bout de plusieurs années j'ai cessé de rêver. J'ai mis 4 ans je l'admet.

  3. De ce qui se dit, Bridgewater n est pas prêt de revenir et encore moins à son meilleur niveau, d où la théorie du « craquage » pour Bradford en debut de saison.. c est vraiment dommage car la defense des vicks est absolument folle

  4. là ça va être compliqué de s'en remettre car ça met Detroit a deux matchs de minnesota ( 1 victoire en plus mais ils ont l’avantage sur les vikes en cas d’égalité au niveau du tie breaker ) et vu le bilan de 6-5 faudra plus lacher un match pour espérer les playoffs
    la défense a bien harcelé stafford mais alors que detroit est sur sa ligne on peut pas les laisser sortir d'ici pour qu'ils égalisent
    encore deux blesses ce soir sur l'OL avec Berger le centre pour commotion et Sirles a la hanche donc on a fait jouer un 6eme tackle différents de la saison ( rien que ça )
    c'est d'ailleurs sur cette ligne que la saison est en train de s'effondrer car le jeu de passe est uniquement sur passes courtes (tres courtes ) et les défenses adverses ne s’inquiètent plus de la profondeur et nous attendent sur ces tracés comme l'a fait Slay sur l'interception
    bref un match que l'on doit gagner mais faut féliciter des lions opportunistes
    jeudi prochain Dallas a la maison y a mieux pour espérer rebondir mais bon plus de joker donc maintenant c'est ça passe ou ça casse

    • Ce qui m'a choqué le plus je crois c'était sur 3rd&14(16?) et la tous les WRs des Vik's étaient entre la LOS et l'objectif a atteindre très peu mobiles comme si quand ils auraient eu le ballon ils auraient cassé 6 plaquages pour aller au 1st down ! Mettez un peu de profondeur dans votre jeu bon sang xD

    • Même Fusco et Rudolph était absent sur le dernier drive. Les vikings ont fini le match avec Leur QB2, HB3, WR2 et 3, TE2, LT2, LG1, C2, RG2, RT4. Bref on n'avait plus qu'un titulaire. A ce niveau c'est plus de la malchance. Soit il y a un problème dans le recrutement (GM et scouts), soit dans la préparation et le staff médical, soit dans le coaching . Meme Zimmer semble désemparé. Pourvu qu'il ne jette pas l'éponge comme N.Turner. J'ai une pensée pour nos rugueux défenseurs qui font le job comme d'habitude et qui voient a chaque match la même chose , c'est à dire une attaque incapable de marquer plus d'un TD. Çette défense a de l'avenir car assez jeune, mais elle peut pas marquer un TD a chaque match… La saison est plus que compromise, c'est dommage car avec le retour de Peterson, il y avait moyen d'aller jouer le tour des WC en play offs.

  5. heureusement que le calendrier leur laisse une porte semi-ouverte pour un 10-6, car ces Vikings ne passeraient pas sinon ! Les Lions font leur petit bonhomme de chemin, tranquillou ……..!
    Stafford est vraiment fort et surtout plus sûr, on sent que le renforcement de la OL commence à payer.

  6. Juste pour entretenir la stat :

    Bilan des Lions au début du 4ème 1/4 temps : 0 W 11 L
    Bilan des Lions à la fin du match : 7 W 4 L

    La conduite à 2 yds de la GL à 5 minutes de la fin fallait la sortir encore…

  7. On ne parle pas assez de cette D des lions… On est jamais leader à lentrée du 4eme 4QT mais on est jamais aux fraises non plus… La D fait vraiment un taff incroyable et on les imaginer pas à ce niveau en debut de saison.GB colts et Rams sont les seules équipes à nous avoir mis plus de 23 pts (2 matchs en debut de saison depuis y a eu des adjustments et les Rams qui mettent 28 pts cétait exceptionnel le match de sa vie de Case Keenum) donc je commence à me dire quil y a moyen de faire quelque chose…

    • Pourquoi faire les choses à moitié ?
      Autant attendre le match contre PHI pour savoir si c'est un pied ou deux vu que GB a joué une rencontre de moins.
      Le résultat de MIN-DET ne changeait rien comptablement pour GB quel que soit le vainqueur même si dans le win des Lions est sans doute plus "favorable" aux Packers.

  8. Le seul grand moment de cette triste affaire, est l'hymne chanté par Aretha Franklin : magique !
    Tout le reste est vraiment petit bras et pousse-mégot ; un litre d'huile de foie de morue serait mieux passé !

LAISSER UN COMMENTAIRE