PARTAGER

cardinals_falcons_27112016

Atlanta Falcons (7-4) – Arizona Cardinals (4-6-1) : 38-19

Meilleure attaque de la NFL cette année, Atlanta a été fidèle à sa réputation en dominant facilement les Cardinals et leur défense. A la course comme dans les airs, les Falcons n’ont eu aucun mal à accumuler les yards et les points, eux qui ont su contrôler le tempo de la rencontre.

Du côté d’Arizona, cette défaite est sans doute celle de trop. Avec un bilan de quatre victoires pour six défaites et un nul, les Cardinals n’ont plus grand chose à espérer de cette saison très décevante.

Deux équipes proches en première mi-temps

Durant le début de match, les deux quarterbacks se montrent à leur avantage. D’abord, Carson Palmer (25/45, 289 YDS, 2 TD, 1 INT) déroule et trouve Jermaine Gresham (5 REC, 35 YDS, 1 TD) pour le premier touchdown de la rencontre (0-7). Ensuite, Matt Ryan (26/34, 269 YDS, 2 TD, 1 INT) fait du Matt Ryan en guidant un drive de 11 jeux et 72 yards, qui est conclu par le running back Devonta Freeman (16 courses, 60 YDS, 2 TD) (7-7).

Derrière, le coureur d’Arizona David Johnson (13 courses, 58 YDS, 8 REC, 103 YDS, 1 TD) se met en évidence au sol ainsi que dans les airs, ce qui permet aux Cardinals d’atteindre la zone rouge adverse et de reprendre l’avantage grâce à leur kicker (7-10). Cependant, les Falcons répondent dans la foulée en inscrivant eux aussi un field goal (10-10).

Dans les dernières minutes de la première mi-temps, le match s’enflamme avec un touchdown de 35 yards de Taylor Gabriel (4 REC, 75 YDS 2 TD), qui pénètre dans la défense adverse comme dans du beurre (17-10). Lancés, les Falcons récupèrent le ballon et tentent d’enfoncer Arizona, mais un drop de Julio Jones permet à D.J. Swearinger d’intercepter le ballon. Résultat, les Cardinals réduisent le score juste avant la pause (17-13).

Les Cardinals dépassés

Au retour des vestiaires, les hommes de Bruce Arians exercent une grosse pression sur Matt Ryan, qui se fait sacker à plusieurs reprises. Le souci, c’est que l’attaque est incapable d’en profiter. Pire encore, Atlanta retrouve son explosivité offensive sur le drive suivant en parcourant 77 yards en six minutes, avec un touchdown au sol de Tevin Coleman (24-13).

Dans le quatrième quart-temps, Arizona commence à prendre des risques pour essayer de revenir mais les Falcons sont tout simplement supérieurs. En effet, ces derniers contrôlent l’horloge tout en réalisant plusieurs big plays. Devonta Freeman réalise notamment une course de 28 yards, avant que Gabriel n’inscrive un nouveau touchdown sur une réception de 25 yards (31-13).

Dans l’obligation de réagir, les Cardinals parviennent à réduire le score sur une passe de trois yards de Palmer pour Johnson, après une belle série offensive de 13 jeux (31-19, après une conversion à deux points ratée). Malheureusement pour eux, ils partent de trop loin et sont incapables de refaire leur retard. Au contraire, Atlanta en remet une couche avec un touchdown à la course de Freeman en fin de match (38-19).

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. si ces Falcons avaient une bonne défense, que ce serait beau….et ils pourraient rêver de plus haut ! ET je leur conseille de gagner les 3 prochains matchs car Carolina (là bas) et New Orleans ce ne sera pas de la rigolade !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE