PARTAGER

49ersdolphins

Miami Dolphins (7-4) San Francisco 49ers (1-10) : 31-24

Les 49ers sont sur les cinq yards des Dolphins avec sept points de retard et deux secondes à jouer. Sauf que la défense de Miami jette alors ses dernières forces dans la bataille et stoppe Colin Kaepernick sur la ligne des deux yards. Fin de match à suspense, mais nouvelle déconvenue pour les Californiens.

Malgré un bon match de Kaepernick (29/46, 296 yards, 3 touchdowns, une interception) pas aidé par sa défense, les 49ers concèdent leur dixième défaite de rang. De leur côté, les Dolphins confirment leur belle forme avec une sixième victoire consécutive.

Les 49ers prennent le meilleur départ

Le match démarre fort avec les 49ers qui récupèrent une bonne position de départ et se montrent productifs. L’excellente connexion Kaepernick-Hyde se termine dans la end zone (0-7).

Les Dolphins trouvent l’ouverture en fin de premier quart temps. Ce drive est marqué par une superbe réception de 46 yards, signée Davante Parker (3 réceptions, 64 yards). Ryan Tannehill (20/30, 285 yards, 3 touchdowns) fait ensuite le boulot sur quelques passes courtes avant d’envoyer Parker à nouveau dans l’en-but dès le début du deuxème quart temps. Mais le touchdown est refusé à la vidéo et c’est Jay Ajayi (18 courses, 45 yards, 1 touchdown) qui file en terre promise (7-7).

Kaepernick (10 courses, 113 yards) tente de répondre. Il fait du dégât avec ses jambes en amenant les 49ers dans la moitié de terrain des Dolphins. Malheureusement pour San Francisco, Vance McDonald commet un fumble recouvert par la défense. Ryan Tannehill capitalise cette belle action défensive et continue son excellente première mi-temps. Il finit par trouver Dion Sims pour le touchdown d’une superbe passe (14-7).

Une deuxième mi temps très offensive

Dès le retour des vestiaires, Kiko Alonso intercepte Colin Kaepernick pour placer les Dolphins en zone rouge. Tannehill ne trouve cependant pas la clé du verrou des 49ers et les Dolphins se contentent de trois points (17-7). San Francisco réagit avec une bonne alternance entre course et passe et Kaepernick se connecte avec Garrett Celek pour le touchdown (17-14).

Dans la foulée, Kenyan Drake remonte le coup de pied d’engagement jusque sur la ligne des 24 yards des 49ers. Les Dolphins ne tirent pas profit de la situation et reculent même sur un sack, suivi d’un punt. Ce n’est que partie remise puisque Ryan Tannehill s’illustre à nouveau vers Kenny Stills (3 réceptions, 72 yards, 1 touchdown) qui éliminé facilement son vis à vis en un contre un et file au touchdown (24-14).

De l’autre côté du terrain, Ndamukong Suh et Cameron Wake font le boulot et empêchent Kaepernick de produire quoi que ce soit, hormis un nouveau punt. Le quarterback de Miami remet ça sur le drive suivant en envoyant le rookie Leonte Caroo dans l’enbut pour un nouveau touchdown (31-14).

Une remontée inachevée

Mais les 49ers ne s’avouent pas encore vaincus. Au milieu du quatrième quart temps, Colin Kaepernick lance sont troisième touchdown du jour en trouvant Torrey Smith cette fois (31-21).

La défense des 49ers fait pour une fois le boulot et l’attaque va récupérer le cuir avec cinq grosses minutes à jouer. Poussé en quatrième tentative et 14 yards à parcourir, le lanceur des 49ers trouve Chris Harper en entre en zone rouge ! Avec 2:15 au chrono, les 49ers décident de reporter leur quête de touchdown et prennent trois points (31-24).

San Francisco réussi la première partie de son pari en forçant le punt avec 1:50 au chrono. Avec encore un drive offensif de bonne qualité, marqué par une nouvelle longue quatrième tentative validée, les 49ers viennent mourir à deux yards de la end zone des Dolphins et d’une éventuelle prolongation.

PARTAGER

24 Commentaires

  1. Le playbook offensif est toujours pas ouffissime… J'en attendais un peu plus de Kelly là dessus…
    Au final ce qui nous tue ce sont les turnovers et les big plays en D qu'on autorise trop facilement…
    Quelle dommage quand même, Kap était à deux yards d'accrocher la prolongation…
    10ème défaite de suite… Je vois plus le bout du tunnel…

    • Ouch t'es dur… Le match on le perd plus en défense qu'en attaque.

      Si on marque 20+ à tous les matchs, on peut pas trop blâmer l'attaque.

      A la limite, ces derniers matchs (Pats, Cards, Dolphins), je me dis qu'on a du progrès dans le jeu, on fait des stops défensifs, on produit en attaque, mais on perd. C'est mieux que sous Tomsula (même si le bilan ne le dit pas) ou qu'au début de saison.
      On sait qu'on est en reconstruction, autant chopper de hauts draft picks. ça faisait quand même longtemps que j'avais pas vécu de sensations fortes avec ces 9ers. Après, je t'avoue que quand Kap a 2 jeux, aux 6 yards, pour marquer, je suis sur à 90% qu'il va rater, parce qu'il a jamais été clutch. Ce jeu là, à coéquipiers égaux, Wilson il le marque.

  2. On a eu chaud sur la fin ! Mais bon match ! la OL a eu du mal, Ajayi n'a que 37 yards au compteur en 17 carries, alors que Albert Tunsil et Pouncey n'était pas la.. OL en bonne santé = PO qui s'approchent !

  3. J'avais peur de ce match, car il nous manquait nos 3 meilleurs joueurs d'Oline (Tunsil, Pouncey et Albert), on s'en sort bien, et notre attaque montre vraiment de belles choses, à la passe ce coup ci.
    Par contre, on est vraiment une équipe médiocre en défense quand on joue contre un QB coureur comme Kaep ou Tyrod Taylor, on va devoir s'améliorer car le match des bills devrait être un sommet en semaine 16.
    En attendant, on va à Baltimore la semaine prochaine, une équipe qui a un peu les mêmes caractéristique que nous.

    Je trouve que pour une équipe pronostiqué à 5 victoires, on s'en sort pas mal

  4. Je penses que prendre un nouveau QB a la draft sera une réelle erreur quand tu vois comment joue Kaep en ce moment. C'est clairement pas lui qui fait perdre les matchs… (après je dis pas que c'est un all pro non plus)

    • On a surtout tellement d'autres priorités… y'a au moins 4 ou 5 postes qui mériteraient un très haut choix de draft avant qu'on doive se poser la question du QB.

      • ILB, WR, NT, TE, OLB, pour moi ça passe devant QB à la draft ou à la FA (si on pouvait signer un Alshon Jeffery et un Dontari Poe…)

        Là où j'ai peur, c'est que Kap finisse la saison avec de très belles stats, et se barre chez une équipe en manque (Jags, Jets, Houston etc. les mêmes que tous les ans quoi) grâce à l'amendement de son contrat signé cette saison…

        Bien joué, encore une fois, Baalke.

        • ILB et WR c'est la grosse priorité effectivement.

          Pour le TE, j'aimerais voir ce que donne Blake Bell mais il ne joue jamais le gars…

          sérieux, on a un cap space énorme, faut qu'on prenne du lourd à la free agency

        • ILB, NT et OLB en priorité, mais il va falloir quand même renforcer encore notre ligne offensive. On est pas assez performant au sol et c'est en grande partie à cause de la O-Line. Si on veut que Kaep soit au top, on doit lui offrir un jeu au sol conquérant. Dans le jeu aérien, il sera toujours quelconque.
          Je tiens à préciser que notre jeu au sol n'est pas mauvais, loin de là, mais il est pas assez agressif. 11 tds au sol c'est pas suffisant à mon sens

          • Franchement, ILB ouais, mais faudrait de bons receveurs parce qu'on fait peine là. La ligne est pas mal, elle est jeune et a besoin d'expérience ( on prendra de toute façon un mec à ce poste ).

            le fait d'avoir des receveurs performants aide aussi le jeu au sol car les adversaires sont opposés à un jeu varié et pas stéréotypé

            bref, vivement la saison prochaine…

  5. remember…

    vernon davis, michael crabtree, anthony davis, mike iupati, alex boone, delanie walker, antoine boldin, frank gore, bruce miller, kendall hunter, alex smith, randy moss, mario manningham, ted ginn jr, jonathan goodwin

    justin smith, aldon smith, ray mc donald, patrick willis, dashon goldston, perrish cox, chris culliver, tarell brown, donte whitner, ian williams, carlos rodgers

    c'était y'a pas si longtemps, quelle tristesse…
    http://www.education-enfant.com/wp-content/upload

    • Ouais bon, je pleure pas pour Kendall Hunter, Mario Manningham ou Tarell Brown quand même lol.

      Mais c'est la pire saignée de l'histoire sinon, en effet

      (Avec Malaga après départ des Al-Thani en foot lol)

      • hunter-gore c'était assez complémentaire

        manningham s'était fait déchirer le genou par ces bitches de seahawks et n'est jamais revenu. Tarell Brown c'était pas mal quand même, pas top mais plutôt pas mal dans une rotation.

        j'avoue, perdre autant de joueur en 2 ans c'est un truc de malade, j'me rappelle pas avoir vu ça depuis fin des 80's que je suis le foot us…

        J'aurais aussi pu ajouter Borland, la relève éphémère de Willis…

  6. On peut parler de Kaep autant que lon veut. Il fait le job. Je rejoins lavis général (notamment mon homologue fan des Steelers). Il y a tout à revoir dans cette équipe… sauf le QB. Le principal chantier est en défense car lattaque marque des points et produits du jeu. Renforcer la O-line et un top WR et léquipe serait plutôt pas mal du tout en attaque. Par contre, lorsque lon reprend la liste des joueurs qui ont quitté les Niners depuis le SB perdu. Cest juste abyssal. Et notamment en défense.

LAISSER UN COMMENTAIRE