PARTAGER

Houston_Texans_San Diego_Chargers

Houston Texans (6-5) – San Diego (5-6) : 13-21

Avec une attaque en difficulté et une défense qui a passé beaucoup trop de temps sur le terrain pour resister à Philip Rivers (22/30, 242 yards, 3 TDS et 1 INT), Houston, premier de sa division, a chuté à domicile pour la première fois de la saison face à San Diego, dernier de l’AFC Ouest. Une défaite logique pour des Texans toujours autant irréguliers.

Deux moteurs diesel

Il aura fallu attendre le début du deuxième quart-temps pour voir le moindre points. Car avant cela, personne ne réussit à ouvrir le score durant les quinze première minutes. Même les first down se font rares. Résultat, un déluge de punt et un score de 0-0 à la fin du premier quart d’heure. Mais après le premier changement de côté, changement de schéma. C’est d’abord Brock Osweiler (22/37, 246 yards, 3 INT) qui s’occupe tout seul d’amener le ballon dans la end-zone avec une course d’un yard mais surtout après un drive de 70 yards (7-0).

Très vite Philip Rivers va répondre. Il y a d’abord cette passe de 52 yards vers Dontrelle Inman pour l’égalisation (7-7). La 12e de plus 40 yards de la saison du quarterback. Puis une autre de 21, cette fois en direction de Tyrell Williams (14-7). Un touchdown rendu possible possible par une très belle interception de Casey Hayward sur une passe très naive de Brock Osweiler. Le cornerback affirme lui sa place de meilleur intercepteur de la ligue en enregistrant sa 6e passe volée de la saison.

San Diego prend le large

Après la pause, bis repetita. Quinze minutes défilent sans même que le score ne bouge. Mais ce 3e quart-temps est un peu plus animé. D’abord par une nouvelle perte de balle de Houston. Un fumble de Lamar Miller (19 courses pour 57 yards) alors qu’il venait d’effectuer une longue course. Quelques jeux plus tard, c’est Quintin Demps qui se rattrape. Après avoir été enfummé sur le premier touchdown des Chargers, le cornerback texan intercepte Philip Rivers. Une 23e perte de balle de San Diego cette saison qui en fait l’équipe de la ligue qui concède le plus de turnovers.

C’est donc dans la dernière période que tout se jouera. Et force est de constater queles Chargers sont meilleurs sur ce match. Surtout, Houston est tué par les pertes de balles de son attaque. Après un field goal des Texans (10-14), Rivers lance un troisième touchdown de 12 yards vers Hunter Henry (10-21). Pendant ce temps-là, Osweiler lui balance sa deuxième interception sur une passe bien trop haute pour son tight end.

La suite ? Une fin de match gérée par San Diego avec une défense qui tient le coup et un jeu au sol qui mange le chrono. Si cette victoire ne changera pas forcément grand chose à la saison des Chargers qui semblent loin pour prétendre au playoffs, pour les Texans en revanche la pression des poursuivants et de nouveau importante.

PARTAGER

3 Commentaires

  1. J'avais pronostiqué une victoire à la maison après les pleurnicheries de lundi contre les arbitres.
    J'avais tort.
    Que dire sur les Chargers? Ils sont complètement sur courant alternatif cette saison… XD

  2. On aurait du plier ce match bien plus facilement. Cette équipe est déstabilisante. Je sais plus quoi en penser. Heureusement qu'on a une défense de playmaker parce qu'on a des temps très fort mais aussi très très faible.

LAISSER UN COMMENTAIRE