PARTAGER

eagles_packers_29112016

Philadelphia Eagles (5-6) – Green Bay Packers (5-6) : 13-27

Dans l’obligation de l’emporter pour continuer à croire aux Playoffs, les Packers ont rempli leur mission cette nuit en s’imposant sans trembler sur le terrain de Philadelphia.

Grand homme du match, Aaron Rodgers a été irréprochable en réussissant 30 de ses 39 passes pour 313 yards et deux touchdowns (sans oublier 26 yards à la course). Le bon niveau de la défense est également à signaler (avec notamment 4 sacks et une interception) après deux performances catastrophiques, même si elle a bien été aidée par une attaque qui a passé plus de 35 minutes sur le terrain.

Aaron Rodgers en mode MVP

En possession du ballon pour débuter la rencontre, les Packers réalisent un premier drive impressionnant grâce à un Aaron Rodgers des grands soirs. Que ce soit avec son bras ou ses jambes, le quarterback de Green Bay fait très mal à Philadelphia et inscrit le premier touchdown du match sur une passe de 12 yards vers Davante Adams (5 REC, 113 YDS, 2 TD) (0-7).

Derrière, les Eagles réagissent rapidement, en grande partie à travers leur jeu aérien. En effet, Carson Wentz (24/36, 254 YDS, 1 INT, 33 YDS à la course, 1 TD) complète l’ensemble de ses six passes, dont trois pour Dorial Green-Beckham (6 REC, 82 YDS). Arrivés à un yard de la end zone adverse, les locaux égalisent sur une course de leur jeune quarterback (7-7).

Au début du second quart-temps, les Packers reprennent l’avantage en réalisant une série de neuf jeux pour 75 yards, conclue par un nouveau touchdown d’Adams qui réalise une superbe réception dans l’en-but (7-14). Mieux encore, Green Bay retrouve une défense et limite Philadelphia à trois points durant cette période (10-14).

Philadelphia sans solution

Au retour des vestiaires, les Packers continuent sur leur lancée en interceptant Carson Wentz par l’intermédiaire de Ha Ha Clinton-Dix. Suite à ce turnover, les hommes de Mike McCarthy accentuent leur avance avec un field goal (10-17).

Sur le drive suivant, les Eagles réussissent à réduire le score grâce à leur kicker (13-17), mais la défense est incapable de ralentir l’attaque de Green Bay, qui inscrit un troisième touchdown grâce au fullback Aaron Ripkowski (13-24).

Dans le quatrième quart-temps, les Packers parviennent à gérer leur avance. D’abord, la défense se montre solide puis l’attaque fait tourner l’horloge avec plusieurs courses et des passes importantes pour aller chercher des first downs, puis un field goal (13-27). Philadelphia récupère alors le ballon avec deux minutes à jouer, mais c’est bien trop tard.

PARTAGER

20 Commentaires

  1. Bon, toujours vivants…

    C'était difficile de rester au même niveau de nullité que les deux derniers matches et les Packers, comme certains ballons, ont rebondi où il fallait. Ces deux passes qui sortent des mains de Nelson et Cook avant d'y retomber coup sur coup au 3° QT c'était vraiment tendu, et derrière le challenge incompréhensible de Pederson pour 2 yards alors qu'il n'y a pas first down…?

    On notera également l'orgie de flags pourris des deux côtés avec le facemask de Peppers sur 3 & long ou les conneries de Cox en face. Janis qui s'en prend encore un sur un retour alors que ça nous fait même pas sortir de nos 15y… Les refs tatillons qui pénalisent pour des effleurements de maillot, le 12 men on the field de PHI sur un punt de GB… N'en jetez plus !

    McCrappy a enfin décidé d'essayer des trucs "nouveaux" au 11° match de la saison, et on a laissé Barclay au placard sur l'OL, ding ding ding, we have a winner ! Dire que le 12 est encore quasiment notre meilleur RB juste derrière Rip le FB, ça dit tout de notre backfield. Michael à peine vu, Starks a gâché des yards en faisant des choix douteux ou en allant s'emplafonner dans Spriggs au lieu de contourner les blocks…

    Rodgers a bien tenu la baraque même s'il a fini la rencontre sur une jambe et demie avec la cuisse gauche mal en point. Adams a fait ce qu'il fait le mieux: du slant (par contre sortir en sideline alors qu'on est en mode mange-chrono, c'était vraiment très con). Nelson et Cobb ont été propres mais Cook transparent, bref, l'attaque a tourné correctement avec un peu d'aide de flags bien placés.

    La D: c'est simple, dès qu'on met moins de 5 rushers, on se retrouve souvent en difficulté derrière (milieu du terrain toujours ouvert pour changer au point qu'on a défendu avec Burnett, notre meilleur "LB"…). S'il y avait eu Desean Jackson, on prenait sans doute très cher. Ça donne quand même quelques espoirs pour le match contre Houston avec un Osweiller qui devrait nous aider un peu comme Wentz.

    GO PACK GO, poursuivons notre chemin de croix !

    • finalement je me suis trompé ils ont peut être une chance de se qualifier en PO. Après ce sera diffcile de faire mieux que de la figuration et ce même avec rodgers

      • Tu sais ce qu'on dit, une fois en PO tout peut arriver et tant que t'es pas mathématiquement éliminé en SR, les scénarios les plus improbables peuvent te qualifier vu le nombre d'équipes en course et le système bien tordu des tie-breakers ^^ .
        Suffit de voir CAR en 2014-15 qui va en PO comme vainqueur de div avec un bilan de 7-8-1… Le genre d'équipe qui peut créer la surprise vu que les mecs n'ont aucune pression (ou se vautrer comme des merdes, on est d'accord).
        Et puis avec les blessures, tu sais jamais !

        De toute façon, je suis déjà satisfait qu'on rejoue enfin au football au lieu de faire un mannequin challenge de groupe de 4 heures 😀 . Le reste, c'est du bonus.

  2. j'adresse mon mea culpa, je ne pensais pas que les Packers arriveraient à battre les Eagles…………………. bravo à eux ! par contre côté Eagls il y a un truc de casser non ? avec une quinzaine de courses c'est un peu faiblard…. !!!

    • Coté Eagles on joue avec le 3eme Running, et on a malheureusement une O-line qui à mon gout est très faiblard.
      Je trouve Wentz toujours aussi impressionnant dans sa lecture du jeu et dans la manière qu'il a de sentir le danger et d'en échapper.
      En comparaisons je trouve bien meilleur Wentz à Prescott (rookie également) !
      Prescott a la O-Line, le Running et les receveurs; tous 5 étoiles.
      Si les Eagles ont surpris en début de saison c'est parce que tout le monde les voyez pas à ce niveau, désormais les équipes savent à quoi s'attendre, mais malheureusement il y a encore un manque de talent criant à certains postes clés (OL !!, WR, LB) du coté de ma chère équipe de Philly.

        • C'est exactement ce que je veux dire…
          Si demain je dois choisir pour mon équipe, je prend Rivers sans réfléchir !
          J'espère seulement que les Eagles vont draft intelligemment et pas new QB (par exemple) alors que celui la fait un job de malade pour un ROOKIE.

          • Jamais les Eagles vont drafter un autre QB après avoir vendu leur maison pour avoir Wentz. Surtout qu'il est clair que ce n'est pas lui le problème.

            Le soufflet retombe quand même du côté de Philly, c'est surement mieux pour Wentz de commencer avec une saison à 8/8 ou 7/9. Remember RGIII

        • Pas valable pour moi le coup du Captain Statistics quand tu sais que Prescott à beaucoup plus de temps pour lancer et que ses receveurs sont bien meilleurs en tout point.
          Pour avoir regardé les matchs, bien sur que je trouve Prescott bon…. Mais sa feuille de stat sans sa O-line elle vaut rien.

  3. Très bon match des Packers avec le patron Rodgers de retour a son top niveau.
    Toujours en vie ! Il ne leurs reste plus qu'à gagner leurs dernier match pour espérer être là en janvier.
    GO PACK GO l

  4. Roughing the passer sur Rodgers, pas sur Wentz le drive juste avant, les ref n'ont même pas besoin de la jouer discret. Tournant du match point barre. Le reste c'est du blabla inutile.

  5. Fallait pas enterrer GB trop tôt et ce sera donc une course à 3 pour la NFC north , avec les deux dernières rencontres pour les Packers qui pourraient être capitales ( réception des vikes et déplacement à Detroit)
    Sur le match de cette nuit, c'était très solide dans un match à enjeux pour eux et dire que Rodgers est en déclin est une pure folie
    Pour Philly, ça marque un vrai coup d'arrêt car leur division est tellement costaud que leurs espoirs de playoffs se sont sans doute envoler hier soir

    Ça y est on rentre dans le dur car les bigs game arrivent pour les places en playoffs et certaines vont être très chères !!!

  6. Belle victoire sur le plan comptable, cependant je reste sceptique…

    Ce que je vais dire ne va peut-être pas plaire mais, perso j'espère que les Packers n'iront pas en PO, non pas que je n'aime pas cette très belle franchise, loin de là, mais les victoires n'aident pas à se remettre en cause, et ce genre de performance n'occulte pas les difficultés observées dans l'ensemble depuis le début de saison, et surtout les carences du coaching, et une qualification en PO sera un cache misère qui maintiendra McCarthy et sa clique en place, alors qu'à mon sens, même s'ils gagnent et qu'ils se qualifient pour les matchs de janvier, il y'a tout de même du remaniement à faire au niveau du staff à GB, et perso si j'étais un fan ça me plairait pas de revoir McCarthy l'an prochain (demandez au Colts si c'est une bonne idée de maintenir des coachs qui ont fait leur temps).

    Parfois je pense qu'il vaudrait mieux reculer pour mieux sauter, cette équipe a la chance d'avoir un Elite QB dans ses rangs, ça serait dommage de faire comme les Saints et de reposer tous les espoirs sur lui, ça ne donnera aucun résultat, si ce n'est un QB aux stats énormes, mais une équipe moyenne (voire faible par moments) dans l'ensemble.

  7. Belle victoire de GB avec un bon A. Rodgers et un très bon Adams. Mais, le joueur qui ma impressionné cette nuit (et dailleurs pas que cette nuit), cest Wentz. Belle lecture du jeu, très bon athlète, un poil de chance à la Wilson pour se sortir le cul des ronces. Jaime beaucoup. Pour ce qui est de la comparaison avec Prescott, mon petit doigt me dit quelle ne fait que débuter. Il se pourrait bien que se soit une comparaison sur de longues années. Ces deux joueurs ont beaucoup de talent. Lun est mieux entouré que lautre, cest un fait. Mais, je ne vois pas Wentz bien meilleur. Ils sont assez proches aussi bien dans le talent que dans leur qualité (bonne lecture, jeu de jambes, mobilité… Prescott est un poil plus cool et patient aussi… sa O-line ly aide bien aussi).Du tout bon pour les saisons à venir

  8. aucune défense ça s'arrête là pour les eagles! sur toutes les passes courtes les cbs avaient un coussin de 5 yards à chaque fois, super! Rodgers dans un fauteuil pour lancer la plupart du temps, aucune pression. On s'est même pris un td à la course!
    de l'autre côté on se fait intercepter alors qu'on peut revenir! On n'arrive pas à prendre l'avantage du secondary des packers qui est à la ramasse depuis plusieurs matchs.

    Bref un très mauvais match, il reste énormément de boulot!

  9. Adams encore énorme, c'est incroyable d’être le meilleur le receveur de GB avec Nelson ou Cobb à ses cotés, ces dernières devraient se remettre en question.

    En tout cas, c'était un match bien géré en bouffant le chrono efficacement, quand-on ne sait pas défendre, la meilleur solution est d’être en attaque les 3/4 du match

    Cette victoire remet GB dans la course, les Lions ont un calendrier très compliqué, déjà dès dimanche chez les Saints de Brees

LAISSER UN COMMENTAIRE