PARTAGER

tyreek-hill-chiefs-301116Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Tyreek Hill (WR) – Kansas City Chiefs : 9 réceptions, 52 yards, 1 TD + 1 course, 3 yards, 1 TD + 1 retour de 86 yards pour un TD
Précieux succès des Chiefs ce week-end, chez les Broncos ! Dans le Colorado, Kansas City a pu compter sur un Tyreek Hill hyperactif. Choisi au 5e tour, l’ancien de West Alabama a martyrisé la défense de Denver, pour mener les siens vers la victoire. Un touchdown sur phase spéciale, un autre au sol, puis un dernier dans les airs, le numéro 10 a réalisé un coup du chapeau inédit depuis Gale Sayers, avec Chicago en 1965. La star Jeremy Maclin absente depuis trois matchs, Andy Reid et son staff ont trouvé une jeune pépite capable d’endosser le rôle de première cible dans le Missouri.

Rookie défensif de la semaine

Noah Spence (DE) – Tampa Bay Buccaneers : 5 plaquages, 1,5 sack, 1 fumble forcé
Pendant la défaite de Seattle à Tampa, Russell Wilson a pu goûter la pelouse du Raymond James Stadium. Attrapé à six reprises par la défense des Bucs, le lanceur des Seahawks a subi une pression incessante. En grande forme, Noah Spence a fait vivre un cauchemar à son adversaire direct, le jeune George Fant. Le natif de Philadelphie est trop rapide pour la plupart des protecteurs NFL et, en 11 sorties, il a déjà enregistré 5,5 sacks. Dans cette catégorie, Spence est le 2e novice le plus productif. Derrière Yannick Ngakoue (6), mais devant Leonard Floyd (5) et Joey Bosa (4,5).

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Ezekiel Elliott (RB) – Dallas Cowboys : 20 courses, 97 yards, 2 TDs + 2 réceptions, 23 yards
Ezekiel Elliott est un débutant. Il est important de le rappeler, tant le running back de 21 ans se comporte en leader avec les Cowboys. Aucun coureur n’a porté plus de ballons que lui en NFL (243 tentatives, 1199 yards). Et Dallas n’hésite pas à utiliser son joyau dans le domaine aérien. Lors de huit des neuf dernières rencontres, celui-ci a capté au moins une passe de 15 yards. Et ses talents de bloqueur lui permettent de rester sur le terrain pour toutes les actions jouées par la franchise texane.

2. Michael Thomas (WR) – New Orleans Saints : 9 réceptions, 108 yards, 2 TDs
En avril dernier, cinq receveurs ont été appelés avant Michael Thomas. Les Saints avaient besoin de renforts défensifs mais, à la 47e position, ils ont malgré tout décidé d’engager l’ex-pensionnaire d’Ohio State. Et le résultat est spectaculaire. Contre les Rams, Thomas a encore prouvé à ses dirigeants qu’ils n’ont pas gaspillé leur ticket. Bonnes mains, qualités physiques évidentes et tracés exécutés à la perfection, l’attaquant de 23 ans possède la panoplie idéale pour devenir une valeur sûre.

3. Javon Hargrave (DL) – Pittsburgh Steelers : 5 plaquages, 1 sack
Perméable et privée de Cameron Heyward, l’escouade défensive de Pittsburgh n’est pas la plus redoutée des États-Unis. Mais au cœur de celle-ci, Javon Hargrave est une force de la nature. À seulement 23 ans, le lineman peut évoluer à des postes différents, en fonction des schémas utilisés. Face aux Colts, le colosse des Steelers est parvenu à frapper deux fois le quarterback Scott Tolzien, tout en se montrant solide pout contenir les assauts d’un Frank Gore limité à 28 yards, en 15 percées.

4. Malcolm Mitchell (WR) – New England Patriots : 5 réceptions, 42 yards, 2 TDs
Gagner la confiance de Tom Brady n’est pas chose facile. Pourtant, c’est ce qu’a déjà fait Malcolm Mitchell, après trois titularisations avec New England. Dimanche, le joueur formé à Georgia a peut-être échappé deux opportunités dans l’en-but des Jets, mais il a surtout réussi la première sortie à deux touchdowns de sa carrière NFL. Suffisant pour permettre aux Patriots de quitter New York avec le sourire. « Malcolm m’a donné les occasions de le trouver », a assuré Brady, sur son nouveau jouet.

5. Jared Goff (QB) – Los Angeles Rams : 20/32, 214 yards, 3 TDs, 1 interception
Pour son premier match professionnel disputé loin de L.A., Jared Goff n’a pas démérité du côté de la Nouvelle-Orléans. Durant la première période, il est d’ailleurs devenu le premier quart-arrière des Rams à atteindre trois fois la end zone en une mi-temps depuis Sam Bradford, en 2010. Des signes positifs, même si la suite a été un peu plus poussive pour le Californien de 22 ans. Et la victoire attendra, puisque les hommes de Jeff Fisher ont encaissé 555 yards et 49 points en Louisiane…

PARTAGER

7 Commentaires

  1. C'est assez rare il me semble que les rookies draftés apres le 3e tour performe aussi rapidement du coté de NE mais cette saison entre Mitchell et Thuney c'est vraiment de belles surprises.Très bonnes prestations de leurs parts. Ca fait plaisir

  2. Conklin des titans mériterait un classement dans le top 3 des rookies de l'année. Il a laissé passé uniquement 2 sacks et a fait son 4e match en ne laissant passé personne (aucune pression subie a cause de lui contre les bears). Il est impressionnant depuis le debut de saison et avec lewan on a de quoi voir venir pour les années à venir.
    Quand à Thomas, on aurait du le prednre au second tour à la place de Dodd qui a du mal à trouver sa place et notre draft aurait été parfaite mais avec Conklin, Henry, Byard et Sharpe ca fait déja du beau monde.

      • de ce que je vois c'est surtout Murray qui joue mais Henry c'est l'avenir. Mariota/Henry + 2 OTs jeunes et bons, manque plus qu'un WR1 et l'avenir de l'attaque est assurée. (comme il dit s'ils avaient Thomas…).

LAISSER UN COMMENTAIRE