PARTAGER

cowboys_vikings_02122016Minnesota Vikings (6-6) – Dallas Cowboys (11-1) : 15-17

Dominés au niveau du temps de possession et terminant la rencontre avec presque autant de pénalités (10) que de first downs (13), les Cowboys n’ont pas réalisé leur match le plus accompli de la saison cette nuit à Minnesota. Cependant, ils ont su être opportunistes pour assurer une onzième victoire de suite.

Du côté de Minnesota, on peut avoir des regrets car il y avait vraiment la place pour l’emporter. Le souci, c’est que l’attaque a une nouvelle fois montré ses limites.

Dallas ne brille pas mais prend les devants

Habitués à bien commencer leurs rencontres offensivement, les Cowboys se montrent discrets en attaque durant les quinze premières minutes, avec aucun point inscrit et deux punts. En face, Minnesota parvient à marquer un field goal grâce à un bon jeu aérien (3-0).

Au cours du second quart-temps, Dallas retrouve son explosivité avec une passe de 56 yards de Dak Prescott (12/18, 139 YDS, 1 TD, 1 fumble perdu et 37 YDS au sol) en direction de Dez Bryant (4 REC, 84 YDS, 1 TD), qui permet à Ezekiel Elliott (20 courses, 86 YDS, 1 TD) de conclure (3-7). Derrière, Minnesota ne parvient pas à réagir et perd même Sam Bradford (32/45, 247 YDS, 1 TD) sur blessure juste avant la mi-temps.

L’attaque des Vikings se réveille trop tard

Au retour des vestiaires, Bradford est de retour mais les Vikings sont toujours très poussifs offensivement. Il faut en fait attendre les derniers instants du troisième quart-temps pour voir Minnesota prendre l’avantage. D’abord, les locaux inscrivent un field goal après un drive de 10 jeux et 49 yards, puis ajoutent trois points supplémentaires suite à un fumble provoqué par Brian Robison lors d’un sack sur Dak Prescott (9-7).

Menés, les Cowboys profitent ensuite à leur tour d’un fumble adverse pour marquer, sur une passe de huit yards de Prescott pour Bryant (9-14). Au cours de la série suivante, la défense texane fait le boulot puis l’attaque enchaîne avec un field goal, obtenu en grande partie grâce à une course de 30 yards d’Elliott (9-17).

Il reste alors un peu plus de quatre minutes à jouer dans cette rencontre. Dans l’obligation de passer la vitesse supérieure, les Vikings sont d’abord contraints de punter, mais parviennent dans un second temps à remonter le terrain avec un Sam Bradford qui réussit sept passes d’affilée, et qui trouve Jerick McKinnon (9 courses, 41 YDS, 1 TD à la réception) pour le touchdown à quelques secondes de la fin (15-17). Malheureusement pour Minnesota, la conversion à deux points échoue. Game over !

PARTAGER

21 Commentaires

  1. Le new kicker des vikes a rempli bien le job avec un peu de chance
    grâce a un poteau rentrant.
    Et Miesota aurait pu passer devant au 1er quart temps mais kyle Rudolph avec du savon dans les mains
    en catchant pas la belle.:)
    Ce fut un bon duel défensif quoique l'unité des équipe spéciale a crée un turnovers couteux
    au locaux.

    Bravo au Cowboys mais attention a la discipline en playoffs,
    heureusement que c'était les vikes en face, accordé plus de 20 yards de flags en un drive,
    ça se paie cash.

  2. Grosse défense de Viks. Réussir à tenir Zeke et sa ligne à moins de 100yds, il y a peu d'équipe qui l'on fait. Et sans cette grosse course à la fin du match il était à peine au dessus des 60yds. Elle peut avoir les nerfs sur l'équipe spéciale. Punts horriblement courts (et 2 gros rebonds chanceux pour les Cowboys) et un fumble qui gâche le travail de la D. Ca permet de mettre les boys à l'abris et ça fait mal au niveau du tableau d'affichage.
    Et l'attaque a fait sa partition habituelle… 1 TD avec 1min de jeu. sinon bien maigre. A quand le retour de AP pour avoir un jeu au sol correct ??
    Les Viks peuvent avoir beaucoup de regret ! Va falloir se relever de cette défaite amère. Et trouver une solution en attaque pour espérer toujours accrocher les PO !
    PS : Les Vikings ne perdent pas sur ce no-call "hand to the face" sur Bradford à la fin. Mais sur le play call offensif mou et souvent sans autres ambitions que d'avoir des passes complétées…

  3. dommage pour les Vikings, pour si peu, et avec Peterson ils auraient eu le match en main….! Le choc de la DL des Vikings contre la OL de Dallas c'était énorme !!!

  4. Fair catch bordel !!! Quand tu es dans tes 10 yards et que tu mènes au score au 4e qt c'est fair catch sur retour de punt
    C'est une terrible erreur de jugement
    On continue de ses saborder matchs après matchs et le travail exceptionnel de la défense mérite beaucoup mieux que ça
    Alors oui y a cette pénalité non sifflée sur la conversion échouée à 2 points mais on doit gagner ce match bien avant
    Clemmings à encore fait passer son adversaire pour le meilleur DE de la ligue car il sait pas utiliser ses mains ( potentiel 1 er tour lors de sa draft= mdr ) et Le RT Sirles fait trop de faux départ et ça tue les drives car on a pas de marge en attaque
    On vient de rater une opportunité pour faire un pas vers les playoffs car cela aurait été une victoire un peu bonus vu la qualité de l'adversaire
    Bref ça fait chi**

  5. Bon alors on gagne, mais on a ramer comme jamais en attaque, bravo à notre def qui fait le job.
    Dallas Cowboys bilan saison pour l'instant 11-1 and welcome Play-Off

    Ça nous fait redescendre sur terre et c'est bon avant les PO pour se remobiliser, je ne dit pas que les Vikings on une mauvaise def, mais on a eu la place plusieurs fois et nous n'avons pas concrétiser les actions importantes.

    Les trois hommes dû matchs sont pour moi la def, Garett qui nous fait un challenge de la mort qui précède le TD et dez qui à assurer quand il fallait.

    Merci également à la Team S qui fait de belles actions. Attention de ne plus nous faire endormir comme cela par les grosses def car la sans notre def heart on prenais le bouillon
    Ps Garett a été énorme, SURTOUT sur le challenge, mais par pitié avec Elliot et des mains sur comme Written les 4&1 on pourrais y aller par fois ……

    pour finir bravo au viks davoir toujours une def aussi rude

    HiiiiiiiiiiiiiiiiiiihAAAAAAA Go Boys Go

  6. comme de nombreux observateurs l'on deja fait remarquer……sauf rebondissement hallucinant ;les COWBOYS seront au rendez-vous du superbowl !!!!!!….les LIONS eux ont le champ libre dans la Nationale nord.

  7. C'est ou Bradford a encore "donné" le match aux Boys ?
    Sur la conversion a 2 points Thielen s'en va tout seul en End Zone et il décide de lancer un truc immonde 10 fois trop haut.

  8. c'était trop marrant de voir Bradford courir pour sauver sa vie, on se serait cru dans "the Walking Dead"…ah la OL des Viks…toute une histoire hein

    sinon les Boys sont en train de faire une saison très impressionnante, reste à voir si c'est une fameuse bulle comme les Panthers ou alors si c'est du solide.

    • je pense que c est du solide, jerry jones semble se calmer et surtout ca fat un moment qu ils ont OL monstreuses ( qui pour moi y est dans beaucoup du succès, pas mal d équipe devraient s en inspirer au lieu de tjs voulu le meilleur QB à la draft)

  9. Ençore une défaite comme celle ci et on pourra considérer les vikings comme une équipe à reconstruire. La base defensive est jeune et prometteuse mais en attaque qq renforts sont indispensable. Un marabou ou un préparateur physique pour éviter les blessures aussi. Et un coordinateur offensif. Et peut être un GM ou des scouts sachant dénicher des talents en fin de draft car malheureusement on ne sera pas au premier tour de draft. Ça fait bcp à combler. Même si le trade de Bradford était justifié par se bonnes performances global, il place les vikings dans l'obligation de réussir une Free agency , chose ardue vu les problèmes de salary cap. En tout cas sur çe match, la defense a était énorme. Ençore. Mais comme à chaque match, l'attaque ne score pas plus d'un TDpar match. Trop peu. Trop faible. Dommage un tel gâchis…

    • je crois qu'ils sont à des années lumière de cette problématique, et il y aura bien d'autres points névralgiques à gérer avant (OL, RB, WR, ….).
      Pourquoi t'as une idée ?

  10. Pfff une nouvelle fois on a les moyens une nouvelle fois on est tout proche, une nouvelle fois on est tout aussi méritant que nos adversaires, mais une nouvelle fois on perd…

    • Ils sont surtout pas de ligne offensive stable,
      quand les 5 gars titularisé au complet ne compte pas 20 titularisations au total,
      y'a pas d'alchimie, c'est brouillon.

      Un peu comme l'hécatombe chez les panthers, des partants sont plus la,
      c'est plus facile d'allé cherché le qb.

      mais rien n'est perdu, les lions pourrait perdre mais
      pas dans un match serré.

      • Oui j ai vu la stat sur les changement de OL ils sont 3 ème.

        Bah justement les screen faut être cordonne. …. donc pas évident et surtout quand suite ça leur fait des 2 et 3 long donc pas évident lorsque la protection de pass ne passe pas……..

LAISSER UN COMMENTAIRE