PARTAGER

djohnson

Arizona Cardinals (5-6-1) – Washington Redskins (6-5-1) : 31-23

Les Cardinals sont allés chercher une victoire à la Cardinals version 2015. Alors qu’ils avaient 1 point d’avance à 2 minutes de la fin, Carson Palmer (30/46, 300 yards, 3TD) et les siens jouent risqué. Le quarterback envoie un missile de 42 yards dans l’end-zone et les bras de J.J Nelson. Touchdown et 31-23 pour Arizona !

Les Redskins sont sonnés et Kirk Cousins (21/37, 271 yards, 1TD, 1INT) ne parviendra pas à ramener les siens. Les Cardinals l’emportent donc 31 à 23 dans un match où ils ont enfin retrouvé leur « mojo » offensif.

Une première mi-temps fermée

Gros premier drive des Cardinals qui alternent parfaitement jeu au sol et passe. Arizona joue 15 jeux et garde la balle près de neuf minutes pour conclure par un touchdown (7-0) au sol de David Johnson (18 courses, 84 yards, 1TD+9 réception, 91 yards, 1TD).

Après une série de quatre punts, ce sont les Redskins qui débloquent le compteur. Washington inscrit un field goal (7-3) par Dustin Hopkins. Sur leur drive suivant, les visiteurs vont pouvoir nourrir des regrets, eux qui sont incapables de convertir leur drive à 1 yard près de l’end-zone. Encore une fois, ils doivent se contenter d’un field goal (7-6).

Sur le drive suivant, les Cardinals répondent avec un field goal (10-6) de Chandler Cantazaro avant de rentrer aux vestiaires.

Les attaques passent la seconde

De retour sur la pelouse, les Redskins enchaînent et une réception de 59 yards de DeSean Jackson permet à Washington d’être devant l’end-zone. C’est Kirk Cousins qui conclue sur une course de 1 yard (10-13).

Sur son drive suivant, le quarterback des Redskins se fait sacker par le vétéran Calais Campbell. Le cuir est récupéré par les Cardinals qui remontent jusqu’au 10 yards adverse. Il ne faut alors que quelques snaps pour que les locaux repassent devant (17-13) sur une réception de Michael Floyd.

Mais ces Redskins vendent chèrement leur peau et ils reprennent les rênes au tableau d’affichage lorsque Cousins envoie Jamison Crowder (3rec, 42 yards, 1TD) au touchdown (17-20).

Les Cardinals s’envoleront définitivement dans le dernier quart avec un touchdown aérien (24-20) de 25 yards de Johnson.

Malgré un field goal des visiteurs (24-23), Arizona ne lâchera plus les commandes du match. Mieux, la franchise creusera l’écart avec le touchdown de Nelson (31-23).

Cette victoire permet aux Cardinals de toujours croire en leur chance pour les playoffs même si le chemin s’annonce compliqué… Côté Redskins, la défaite place les Redskins en dehors des places en wild-card, la réaction est urgente.

PARTAGER