PARTAGER

marshall-broncos-sicard-15-09-16

Quand le sport passe au second plan … Dans un pays gangréné par les tensions inter-communautaires, la NFL s’est désignée en porte-parole de la population noir-américaine ces derniers mois. Parmi les exemples les plus marquants, le genou posé au sol pendant l’hymne américain. Une posture qu’a notamment adopté le linebacker des Denver Broncos, Brandon Marshall, en début de saison.

Quelques mois plus tard, le récent vainqueur du Super Bowl a eu la mauvaise surprise de recevoir une lettre de menace, contenant de surcroix des propos à caractère raciste. Il n’a pas hésité à publier ce contenu sur son compte Instagram.

 

The hatred by some against people of color is one of the reasons we are where we’re at in the world today, and they wonder why we feel the way we do and take the stances that we take. I received this letter at work.

Une photo publiée par Brandon Marshall (@bmarshh54) le

 « Une telle haine contre les personnes de couleur est la raison pour laquelle le monde est ce qu’il est aujourd’hui. Et après, certains se demandent pourquoi nous réagissons et nous comportons de cette manière. Voici ce que j’ai reçu au travail. »

Part 2

Une photo publiée par Brandon Marshall (@bmarshh54) le

Dans ce courrier d’une violence verbale extrême, l’auteur anonyme appelle Marshall à retourner avec ses millions sur les terres de ses ancêtres, en reprenant un nom à consonance africaine. Il n’hésite pas à menacer le joueur, sous-entendant que son heure va venir et qu’il finira en chaise roulante.

La NFL et les Denver Broncos ont bien sûr pris ce problème à bras le corps et ont lancé une enquête pour retrouver l’auteur de cette philippique nauséabonde.

PARTAGER