PARTAGER

steelers_bills_11122016Buffalo Bills (6-7) – Pittsburgh Steelers (8-5) : 20-27

Meilleure équipe de la NFL au sol avant la rencontre, Buffalo vient de découvrir ce que les autres équipes ressentent quand elles se font marcher dessus.

Auteur d’une prestation exceptionnelle (38 courses, 236 YDS, 3 TD, 4 REC, 62 YDS), Le’Veon Bell a été le grand artisan de la victoire des Steelers et en a profité pour rentrer dans l’histoire de la franchise, lui qui est devenu le nouveau recordman du nombre de yards parcourus au sol en un match.

Une première mi-temps dominée par les Steelers

Sous la neige, ce sont les visiteurs qui rentrent le mieux dans la partie. En effet, durant le premier quart-temps, Pittsburgh parvient à complètement museler l’attaque de Buffalo en mettant une grosse pression sur Tyrod Taylor (15/25, 228 YDS, 2 TD, 1 INT, 5 sacks). Offensivement, les Steelers se font intercepter sur leur premier drive mais parviennent ensuite à inscrire un touchdown sur une course de Le’Veon Bell (0-7), après une belle passe de 40 yards de Ben Roethlisberger (17/31, 220 YDS, 3 INT) pour Antonio Brown (5 REC, 78 YDS).

Au début du second quart, Bell réalise le doublé en concluant une belle série de 10 jeux et 61 yards, durant laquelle les hommes de Mike Tomlin ont bien alterné le jeu au sol et le jeu aérien (0-14). Du côté des Bills, c’est toujours aussi pauvre offensivement, mais une interception de Stephon Gilmore relance Buffalo puisqu’elle permet à Tyrod Taylor de trouver Sammy Watkins (4 REC, 54 YDS, 1 TD) trois jeux plus tard (7-14). Derrière, on assiste à une succession de punts jusqu’à la mi-temps.

Les Bills dépassés par Le’Veon Bell

Au retour des vestiaires, le scénario du match ne change pas puisque les Bills continuent d’être inoffensifs tandis que Le’Veon Bell poursuit son chantier. Ce dernier, tout simplement intenable, parcourt pas moins de 114 yards dans le troisième quart-temps et inscrit un nouveau touchdown, qui permet aux Steelers d’accentuer leur avance (7-21). Pittsburgh arrive même à ajouter trois points supplémentaires à dix minutes de la fin après une interception d’Artie Burns (7-24).

Dans l’obligation d’enclencher la vitesse supérieure en attaque, Buffalo réussit enfin à remonter le terrain. D’abord, Taylor trouve LeSean McCoy (12 courses, 27 YDS, 1 TD, 6 REC, 81 YDS) pour un gain de 41 yards. Ensuite, le quarterback des Bills sert son tight end Charles Clay (3 REC, 52 YDS, 1 TD), qui se débarrasse de deux défenseurs pour marquer un gros touchdown de 40 yards (13-24, après une transformation manquée).

Relancés, les locaux parviennent à revenir jusqu’à une possession d’écart en toute fin de match, grâce à un touchdown à la course de McCoy suite à un field goal adverse (20-27). Malheureusement pour eux, c’est un peu trop tard et le score en reste là.

PARTAGER