PARTAGER

matt-stafford-111216Chicago Bears (3-10) – Detroit Lions (9-4) : 17-20

Appelez-le, « le roi du 4e quart-temps ». Lui, c’est Matthew Stafford (21/35, 223 yards, 2 TD, 2 int). Alors qu’il venait de lancer deux interceptions de suite, dont une qui avait donné l’avantage aux Bears à sept minutes de la fin, le quarterback des Lions a encore fait le show en dernier quart. 75 yards remontés en quelques minutes et le numéro 9 est entré dans la end-zone après une course de 7 yards. Les Lions repassent devant (17-20) pour l’emporter !

Les Bears, portés par John Howard (13 courses, 86 yards), avaient pourtant bien débuté le match, avec un field goal (3-0) sur leur premier drive. Malheureusement pour Chicago, l’attaque ne réussit pas autre chose que des punts d’ici la mi-temps.

Detroit en mode diesel

Côté Détroit, la mise en route est plus longue. L’attaque enchaîne deux punts avant de finir par marquer un field goal (3-3) sur leur troisième drive. La défense est encore bien présente avec de nombreux stops défensifs.

A 30 secondes de la mi-temps, Matthew Stafford trouve Anquand Boldin pour 16 yards et le touchdown du 10 à 3.

En seconde mi-temps, les Bears font une bien meilleure impression. S’ils encaissent un field goal sur le premier drive des Lions (3-13), Chiacgo sort surtout de sa léthargie en attaque. Matt Barkley trouve Cameron Meredith (6rec, 72 yards, 1TD) sur une passe de 31 yards pour revenir à 10-13. La défense élève aussi non niveau en interceptant coup sur coup Stafford. Si la première ne donne rien, LeBlanc transforme la seconde en pick 6 pour permettre aux Lions de mener 17-13 à sept minutes de la fin !

Sauf que le quarterback des Lions n’est pas le roi des comebacks pour rien cette saison. Le numéro 9 guide les siens sur 75 yards et marque lui-même sur une course de 7 yards pour donner l’avantage aux Lions (17-20).

Le dernier drive des Bears ne donnera rien et les Lions s’en sortent donc encore une fois dans les derniers instants

PARTAGER