PARTAGER

Will-Smith-Saints_100416Jugé pendant une semaine en Louisiane, Cardell Hayes a été jugé coupable d’homicide involontaire pour la mort de Will Smith en avril dernier.

La durée de la sentence sera annoncée le 17 février. Hayes risque jusqu’à 40 ans de prison.

Les charges de meurtre au second degré n’ont pas été retenues. Elles auraient entrainé une peine à perpétuité. Le jury a estimé que Hayes a tiré avec l’intention de tirer, mais dans « dans une émotion assez soudaine pour priver une personne moyenne de self-contrôle et d’une réflexion claire. »

Légitime défense ? 

Pendant le procès, Hayes a assuré qu’il a tiré car Smith était ivre, l’avait frappé, et qu’il a vu le joueur prendre une arme. Il dit même avoir entendu un coup de feu avant de lui même tirer.

Les policiers ont bien retrouvé une arme chargée dans la voiture de l’ancien joueur, mais aucune preuve ne montre qu’elle a été utilisée ou que Smith l’a prise en main. Le taux d’alcoolémie de Smith était par contre bien supérieur à la limite légale.

Le jugement a été rendu en présence de la femme de l’ancien joueur des Saints, mais aussi de son ancien coéquipier Deuce McAllister, ou du coach Sean Payton.

PARTAGER