PARTAGER

odell-beckham-jr-giants-11-12-2016Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! 3, 2, 1, go !

Après 11 semaines d’invincibilité, les ‘Boys sont tombés ! Leurs bourreaux ? Les mêmes qu’en semaine 1, des Giants qui ont trouvé la recette et grimpent jusqu’aux pieds du podium. Si Dallas maintien sa place dans le top 3, les Texans cèdent leur couronne à des abonnés, les Pats. Les Raiders, eux, tombent de la troisième marche, désormais occupée par des Chiefs moins bruyants, mais tout aussi redoutables.

Les Falcons se sont amusées et restent au coude-à-coude avec des Bucs intraitables en défense. Les Broncos se compliquent la vie. Les Lions aussi, mais au final, ils gagnent quand même. Leurs petits copains de la NFC Nord n’ont pas encore dit adieu aux playoffs. Les Redskins non plus.

Dans les tréfonds du classement, les Browns sont à trois matchs de l’histoire. Les 49ers un match du premier choix général. Au petit jeu des plus nuls, les Californiens sont meilleurs que leurs compères new-yorkais. Et ne comptez pas sur les Chargers et les Rams pour redorer le blason de leur état.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-patriots-ok1. New England Patriots (11-2) +1
Gronkowsqui ?

pr-cowboys-ok2. Dallas Cowboys (11-2) -1
Ils ont trouvé leur bête noire. Il va falloir croiser les doigts pour ne pas les recroiser en playoffs.

pr-chiefs-ok3. Kansas City Chiefs (10-3) +2
Jamais Derek Carr n’avait été réduit à pareil silence cette année.

pr-giants-ok4. New York Giants (9-4) +5
Ils ont réussi là où Dallas a échoué : capitaliser (un peu) sur les turnovers.

pr-raiders-ok5. Oakland Raiders (10-3) -2
Le strip sack hebdomadaire de Khalil Mack n’a pas suffi, l’attaque a été muselée.

pr-lions-ok6. Detroit Lions (9-4)
Et un 8e succès au bout du suspense après avoir été menés dans le dernier quart !

pr-buccaneers-ok7. Tampa Bay Buccaneers (8-5) –
Face à des Cowboys maladroits et moins fringants depuis 2 semaines, la meilleure défense du moment passe au révélateur.

pr-falcons-ok8. Atlanta Falcons (8-5) +2
11-0. Dans l’histoire de la NFL, jamais l’attaque la plus prolifique ne s’est inclinée face à la plus anémique.

pr-seahawks-ok

9. Seattle Seahawks (8-4-1) -5
5 interceptions et la première défaite de plus de 10 points de sa carrière. Russ à vécu un cauchemar dans la toundra.

pr-steelers-ok10. Pittsburgh Steelers (8-5) +1
Hell’s Bell.

pr-packers-ok11. Green Bay Packers (7-6) +5
Après avoir concédé plus de 38 points de moyenne en novembre, la défense n’en a concédé que 12 par match depuis 3 semaines. Le jour et la nuit.

pr-broncos-ok12. Denver Broncos (8-5) -4
ALERTE. Au programme des 3 prochaines semaines : Pats, Chiefs et Raiders. Le moindre faut pas pourrait être fatal dans la course aux playoffs.

pr-dolphins-ok13. Miami Dolphins (8-5)
Matt Moore est probablement le backup le plus à même de porter son équipe en playoffs. Après tout, son bilan avec les Fin est meilleur que celui de Tannehill.

pr-redskins-ok14. Washington Redskins (7-5-1)
Kirk Cousins a dépassé la barre des 4000 yards pour la deuxième fois. Une première dans l’histoire des Redskins.

pr-ravens-ok15. Baltimore Ravens (7-6) -3
Pour la 9e fois de la saison Joe Flacco a tenté plus de 40 passes.

pr-vikings-ok16. Minnesota Vikings (7-6) -1
Dans l’histoire 3 matchs ont fini sur le score de 25-16. Les Vikings ont gagné les deux derniers : face aux Jags dimanche et aux Titans en semaine 1. C’était la stat inutile de la semaine.

pr-titans-ok17. Tennessee Titans (7-6) +2
La fiche de Marcus Mariota donne envie de pleurer. Mais heureusement, la défense et le jeu au sol ont pris la relève.

pr-texans-ok18. Houston Texans (7-6) 
Ils sont invaincus dans leur division. Et face aux Jaguars dimanche prochain, ça ne devrait pas changer.

pr-bills-ok19. Buffalo Bills (6-7) -2
À lui tout seul, Le’Veon Bell a gagné 23 yards de plus que toute l’attaque des Bills.

pr-cardinals-ok20. Arizona Cardinals (5-7-1) –
Le 13e match de David Johnson à plus de 100 yds dans les airs comme au sol cette saison n’aura pas suffi.

pr-bengals-ok21. Cincinnati Bengals (5-7-1) +1
Deux succès consécutifs, une première cette saison ! Woop woop !

pr-colts-ok22. Indianapolis Colts (6-7) -1
Le meilleur une semaine, le pire la suivante. On plaint leurs fans.

pr-panthers-ok23. Carolina Panthers (5-8) +3
Ils n’ont plus grand chose à jouer. À l’inverse de leurs trois derniers adversaires.

pr-eagles-ok24. Philadelphia Eagles (5-8) -1
Si Philly gagne ses trois derniers matchs, que les Falcons, Redskins et Packers les perdent tous, que les Vikings battent Green Bay, mais perdent leurs deux autres rencontres ; que les Bucs battent les Panthers pour leur dernier match de la saison, que les Saints perdent contre les Cards ou Bucs et qu’Arizona s’incline au moins une fois, alors les Eagles seront en playoffs. La cote ? 5 000 000/1. C’est mort quoi.

pr-chargers-ok25. San Diego Chargers (5-8) -1
20 joueurs dans la réserver des blessés des Joe Bosa et Melvin Gordon à l’infirmerie. Vivement que la saison s’achève pour le staff médical.

pr-saints-ok26. New Orleans Saints (5-8) -1
0 touchdown et 6 interceptions. Drew Brees est méconnaissable depuis 2 matchs.

pr-bears-ok27. Chicago Bears (4-9) –
À défaut de gagner, ils se battent. Pas comme certaines franchises californiennes.

pr-jets-ok28. New York Jets (4-9) +1
Ça avait mal commencé, on a cru à une nouvelle farce, mais non. L’honneur est sauf.

pr-rams-ok29. Los Angeles Rams (4-9) -1
Dans L.A. D’Rams cette semaine, c’est le coup de trop. Les n’a pas digéré le nouvel écart de Jeff. Entre les deux hommes, la rupture est consommée.

pr-jaguars-ok30. Jacksonville Jaguars (2-11) –
14-47. Fidèle à ses standards, Gus Bradley ne dépassera pas la barre des 5 victoires cette année. Et l’année prochaine d’ailleurs, vu qu’il sera au chômage.

pr-niners-ok31. San Francisco 49ers (1-12) –
Ça avait bien commencé, on y a presque cru, et patatra.

pr-browns-ok32. Cleveland Browns (0-13) –
Cela fait un 366 jours que les Browns n’ont plus gagné un match NFL.

PARTAGER