PARTAGER

juge-180416

La justice a tranché. Plusieurs anciens joueurs et familles avaient fait appel au sujet le plan de plus d’1 milliard de dollars dédié à indemniser les personnes souffrant commotions. Ces 20 000 personnes estimaient que l’accord n’était pas assez généreux.

Confirmé une première fois en avril, ESPN annonce que l’accord est désormais entériné définitivement, puisque la Cour suprême, plus haute juridiction aux Etats-Unis, vient de donner raison à la NFL. La fin d’un feuilleton qui dure depuis des années et embarrasse beaucoup la ligue.

La NFL s’est réjouit de cette décision dans un communiqué.

« Nous sommes heureux que la cours Suprême n’ait pas invalidé la décision de la juge Brody (qui avait jugé en appel), approuvant le règlement du litige. Nous sommes impatients de mettre en oeuvre cet accord et verser les indemnités que nos anciens joueurs et leurs familles attendent. »

Cet accord prévoit la distribution d’1 milliard de dollars sur 65 ans en cas de traumatisme lié au jeu, permettant à un ancien joueur de toucher jusqu’à 5 millions de dollars. La ligue estime que 3 joueurs sur 10, soit 6000 joueurs, pourraient être concernés.

PARTAGER