PARTAGER

Le jeudi c’est MVP ! Malgré un match difficile pour son équipe des Cowboys, Ezekiel Elliott s’en tire bien et conserve son fauteuil de leader. Mais il a un nouveau dauphin en la personne de Matt Ryan. Le quarterback des Falcons a littéralement marché sur des Rams inoffensifs.

Derrière, Tom Brady s’empare d’une place sur le podium aux dépens d’un Derek Carr gêné par une main douloureuse. Mike Evans fait lui son entrée dans le top 10 ce qui vient récompenser une saison aboutie qui pourrait se terminer en playoffs.

1) Ezekiel Elliott (-) Running Back – Dallas Cowboys (11-2)
287 courses, 1392 yards et 12 touchdowns – 28 réceptions, 322 yards et 1 touchdown, 4 fumbles
Bien muselé par l’impressionnante défense des Giants, Ezekiel Elliott demeure tout de même un des rares Cowboys a avoir surnagé dans ce match. Auteur d’une grosse première mi-temps, il fini le match avec 107 yards. Il n’a par contre pas pu, une fois n’est pas coutume, inscrire le moindre touchdown.

2) Matt Ryan (+1) Quarterback – Atlanta Falcons (8-5)
4050 yards à 68,3% – 30 touchdowns, 7 interceptions, 30 courses, 107 yards, 3 fumbles – 113,2 d’évaluation
Ça y est, pour la sixième saison consécutive, Matt Ryan dépasse les 4000 yards à la passe. Mais cette saison est clairement au dessus des autres pour le quarterback des Falcons. D’abord parce qu’il ne lui manque que deux touchdowns pour égaler son record en carrière mais aussi parce qu’il n’a jamais été aussi peu intercepté. Sa moyenne de yards par passe s’est aussi envolée cette saison. Il lui reste désormais trois matchs pour aller chercher ce titre de MVP, encore inespéré il y a un an.

3) Tom Brady (+1) Quarterback – New England Patriots (11-2)
2876 yards à 68,5% – 22 touchdowns, 2 interceptions, 25 courses, 59 yards, 2 fumbles – 113,6 d’évaluation
Face aux Ravens, Tom Brady a livré un modèle de match. Si l’on excepte l’interception ou il est clairement coupable, il s’est montré irréprochable tout au long du match. Distribuant le jeu tranquillement, il a fait briller qui il a voulu, et ce, sans Rob Gronkowski évidemment. Mais très clairement, ces quatre matchs de suspension en début de saison semblent rédhibitoire pour aller plus haut dans ce classement.

4) Derek Carr (-2) Quarterback – Oakland Raiders (10-3)
3392 yards à 63,5% – 24 touchdowns, 5 interceptions, 33 courses, 57 yards, 5 fumbles – 96 d’évaluation
Cette semaine, Derek Carr était gêné par une blessure à la main, et cela s’est vu. Le quarterback des Raiders s’est montré incapable d’emballer le match et son pourcentage de passes complétées s’est écroulé à 41%. Certes, la défense des Chiefs n’était pas bonne à prendre pour un Carr diminué mais rien n’indique que cela peut aller mieux si les douleurs persistent.

5) Von Miller (-) Defensive End – Denver Broncos (8-5)
60 plaquages, 13,5 sacks, 3 passes défendues, 2 fumbles forcés
En maintenant l’attaque de Marcus Mariota et DeMarco Murray à seulement treize points, la défense des Broncos menée par l’omniprésent Von Miller a fait le travail. Avec sept plaquages, le defensive end poursuit sa saison de grande classe. Malheureusement pour lui, le niveau de l’attaque ne sera peut être pas suffisant pour aller en playoffs.

6) Julio Jones (-) Receveur – Atlanta Falcons (8-5)
72 réceptions, 1253 yards et 5 touchdowns
Julio Jones était forfait cette semaine, la faute à un orteil douloureux.

7) Matthew Stafford (+1) Quarterback – Detroit Lions (9-4)
3447 yards à 67,2% – 22 touchdowns, 7 interceptions, 35 courses, 193 yards, 1 touchdown, 2 fumbles – 97,8 d’évaluation
Matthew Stafford n’a pas réalisé le meilleur match de sa saison face aux Bears mais ça aura suffit à faire la différence. Touché au majeur, Stafford a probablement été gêné mais a quand même assuré l’essentiel en menant les Lions à une cinquième victoire consécutive.

8) Dak Prescott (-1) Quarterback – Dallas Cowboys (11-2)
2139 yards à 65,8% – 20 touchdowns, 4 interceptions, 48 courses, 218 yards, 5 touchdowns, 9 fumbles – 102,7 d’évaluation 
Face aux Giants, Dak Prescott a probablement réalisé le moins bon match de sa jeune carrière en NFL. Avec une ligne offensive qui l’a un peu moins protégé qu’à l’accoutumée, Prescott a découvert la pression et éprouvé les plus grandes difficultés du monde à faire avancer son attaque. En essayant de forcer, il a aussi lancé autant d’interceptions dans ce match que sur l’ensemble de sa saison. Un match à oublier.

9) Mike Evans (+2) Receveur – Tampa Bay Buccaneers (8-5)
80 réceptions, 1100 yards, 10 touchdowns
Auteur d’un match correct, Mike Evans réalise une excellente saison. À tel point qu’il n’est plus qu’à 106 yards et deux touchdowns de battre tout ses records en carrière. Mais mieux que ça, il fait partie des leaders qui rendent possible une participation en playoffs pour Tampa Bay, ce qui serait une surprise retentissante.

10) David Johnson (-) Running Back – Arizona Cardinals (5-7-1)
248 courses, 1085 yards et 11 touchdowns – 69 réceptions, 745 yards et 4 touchdowns, 4 fumbles
Comme souvent cette saison, David Johnson fait ce qu’il peut, et le fait bien, mais reste impuissant dans une attaque très timide. Pourtant, Johnson pourrait devenir le troisième joueur de l’histoire à cumuler 1000 yards à la course et 1000 yards à la réception dans la même saison. Une saison véritablement exceptionnelle donc, mais éclipsée par une performance collective loin d’être suffisante.

Mentions spéciales :
Odell Beckham (1109 yards et 9 touchdowns, 3 fumbles)
Melvin Gordon (997 yards et 10 touchdowns, 419 yards et 2 touchdowns à la réception – 2 fumbles)
Antonio Brown (1130 yards et 11 touchdowns, 9 yards à la course)
LeGarrette Blount (1029 yards et 14 touchdowns, 38 yards à la réception, 2 fumbles)
DeMarco Murray (1135 yards et 9 touchdowns, 309 yards et 3 touchdowns à la réception – 2 fumbles)
Kirk Cousins (4045 yards et 23 touchdowns, 9 interceptions, 27 courses, 55 yards, 2 touchdowns, 8 fumbles – 100,3 d’évaluation)
Lorenzo Alexander (57 plaquages, 10 sacks, 3 fumbles forcés, 5 passes défendues, 1 interception)
Le’Veon Bell (1053 yards et 6 touchdowns à la course, 563 yards et 1 touchdown à la réception, 4 fumbles)
Marcus Mariota (3086 yards et 25 touchdowns, 6 interceptions, 57 courses, 348 yards, 2 touchdowns, 8 fumbles – 99,1 d’évaluation)
Khalil Mack (61 plaquages, 11 sacks, 5 fumbles forcés, 3 passes défendues, 1 interception, 1 touchdown)
Drew Brees (4170 yards et 30 touchdowns, 14 interceptions, 17 courses, 21 yards, 2 touchdowns, 4 fumbles – 100,7 d’évaluation)
Vic Beasley (34 plaquages, 13,5 sacks, 6 fumbles forcés, 2 passes défendues)

PARTAGER