PARTAGER

aqib-talib-broncos-23-09-16Les défenseurs des Broncos n’ont autorisé que 16 points aux Patriots dimanche soir. C’est un tour de force, mais cela n’a pas suffit. Et visiblement, certains défenseurs commencent à perdre patience.

Selon Mike Silver (NFL Media), l’ambiance a été tendue dans le vestiaire dimanche soir, lorsque Gary Kubiak a laissé ses joueurs s’exprimer.

« Le left tackle Russell Okung, qui a signé avec les Broncos en mars dernier, s’est avancé pour parler, et le cornerback Aqib Talib a fortement objecté », raconte Silver. « Selon plusieurs témoins, cela a fait démarrer un échange de cris entre les defensive backs et les linemen offensifs. Kubiak a dû calmer les choses avant qu’elles ne deviennent violentes. »

En résumé ?

« En gros, c’était votre division attaque / défense classique », a expliqué un joueur à Silver.

Okung n’a pas de mal à l’avouer.

« Je comprends la frustration de la défense. Ils ont joué suffisamment bien pour gagner, et ils ont maintenu cette équipe à 16 points, ce que ne font pas beaucoup d’équipes. Nous sommes une équipe qui joue sur les émotions, c’est ce qui nous rend bons. Pour moi, ça fait partie de notre identité. Quand notre défense est sur le terrain, ils ont des émotions, et ils exigent d’eux-mêmes des grandes performances. En attaque, nous devons faire pareil. Leur frustration est justifiée. Nous devons être meilleurs. »

Le problème, c’est qu’avec cette défaite, les Broncos ne sont plus en position d’aller en playoffs. C’est peut-être aussi pour ça que la défense a fini par en avoir marre.

PARTAGER