PARTAGER

redskins_panthers_20122016Washington Redskins (7-6-1) – Carolina Panthers (6-8) : 15-26

Avant la rencontre face aux Panthers, les Redskins avaient leur destin entre les mains en vue d’une qualification en playoffs. Désormais, on se demande s’ils ont vraiment le niveau pour y aller vu ce qu’ils ont montré cette nuit contre Carolina.

Triste et unidimensionnel en attaque (un touchdown au total, trois turnovers, seulement 29 YDS au sol en 13 portées), peu convaincant en défense (438 YDS accordés, dont 148 à la course), Washington n’a pas donné l’impression de vouloir disputer la postseason. Symbole de cette faillite générale, la performance médiocre de Kirk Cousins, qui termine avec 315 yards à 32/47, aucun touchdown et deux pertes de balle.

Quant aux Panthers, ils ont réalisé l’un de leurs matchs les plus aboutis de l’année, grâce notamment à un excellent Jonathan Stewart (25 courses, 132 YDS) et une défense solide.

Carolina prend les commandes

Durant le début de match, les Redskins et les Panthers sont assez proches. En effet, les deux équipes ne proposent pas grand chose au sol mais parviennent à passer par les airs et à marquer chacune un field goal (3-3).

Carolina arrive ensuite à se détacher en imposant son jeu de course et en profitant des largesses de la défense aérienne adverse, qui laisse Ted Ginn Jr. (4 REC, 64 YDS, 1 TD) tout seul dans la end zone sur une passe de 30 yards de Cam Newton (21/37, 300 YDS, 2 TD) (3-10). Au début du second quart-temps, les visiteurs accentuent leur avance sur un field goal suite à une interception de Kurt Coleman (3-13).

On attend alors une réaction de Washington, et elle arrive par l’intermédiaire du running back Robert Kelley (9 courses, 8 YDS, 1 TD, 4 REC, 47 YDS), qui conclut un drive de sept jeux et 89 yards par un touchdown au sol (9-13, après une transformation ratée). Le score en reste là jusqu’à la mi-temps.

Washington montre son mauvais visage

Au retour des vestiaires, le scénario catastrophe se produit pour les Redskins puisque Kirk Cousins lâche le ballon sur un sack lors du premier jeu du troisième quart-temps. Résultat, Carolina en profite pour creuser l’écart avec une réception d’un yard de Mike Tolbert (3 REC, 28 YDS, 1 TD) (9-20). On assiste ensuite à une succession de punts puis à un field goal des deux côtés (12-23).

Dans le dernier quart, les hommes de Jay Gruden délaissent logiquement le jeu de course afin de jouer en no-huddle et en shotgun. Ils réussissent à revenir à une possession des Panthers grâce à leur kicker (15-23), mais ces derniers font ensuite très mal au sol avec notamment une course de 34 yards de Jonathan Stewart, qui permet aux visiteurs de tuer la rencontre en inscrivant trois points de plus (15-26). Et pour couronner le tout, les Redskins terminent la partie sur un nouveau turnover, à cause d’un fumble de Jamison Crowder.

PARTAGER