PARTAGER

Mike Zimmer est un excellent coach défensif depuis un paquet d’années. Dimanche, il avait décidé que Xavier Rhodes devait suivre en permanence Jordy Nelson.

Sauf que ce n’est pas ce qui s’est passé en première mi-temps.

« En tant qu’équipe, en tant que joueurs, nous nous sommes réunis, et nous avons pensé que nous n’avions jamais fait ça contre les Packers », a expliqué Rhodes au Star Tribune après le match. « En tant que defensive backs, nous pensions que nous pouvions le gérer. Nous avons pensé que nous pouvions rester sur notre côté et le couvrir. Nous avons toujours gardé chacun notre côté en jouant contre eux, et c’est ce que nous les defensive backs avons décidé de faire. »

Résultat ? Nelson s’est régalé en première mi-temps, avec 7 réceptions pour 145 yards et 2 touchdowns.

À la pause, le coach a mis les choses au point. Désolé Terence Newman, mais Rhodes a gardé Nelson pour le reste du match, en ne lui laissant que 2 ballons pour 9 yards.

« C’est ce qu’il était censé faire pendant tout le match. Quelqu’un a décidé qu’ils ne feraient pas ça », a expliqué Zimmer en conférence de presse.

Une drôle de chaine de commandement.

PARTAGER