PARTAGER

Richard Sherman versus les journalistes, Round 2.

Une semaine après avoir déclaré à un membre des médias qu’il allait ruiner sa carrière (avant de s’excuser), Richard Sherman a remis le couvert mercredi.

Pour la première fois de la saison, le cornerback des Seahawks a refusé de tenir une conférence de presse hier. Jusqu’ici, rien de dramatique, puisque ce n’est pas obligatoire. Par contre, ses justifications ont de quoi le faire passer pour un arrogant qui prend les journalistes de haut (via ESPN) :

« Je veux juste m’assurer que les gens comprennent que c’est un privilège de m’avoir (en conférence de presse). Je vais vous manquer quand je serai parti » a déclaré Sherman aux journalistes dans les vestiaires.

On l’a connu beaucoup plus inspiré et réfléchi que ça…

PARTAGER