PARTAGER

Voilà pourquoi Sheldon Richardson en veut à Brandon Marshall.

Alors que les Jets étaient menés 27-0 à la mi-temps de leur match contre les Patriots, le receveur aurait délivré un discours assez rentre-dedans à ses coéquipiers. C’est ce que rapporte ESPN, en citant des sources internes à la franchise.

Le problème, c’est que certains n’auraient pas apprécié les mots de Marshall. Et si le vétéran n’aurait pas pointé du doigt, ses propos ont visiblement agité le vestiaire.

« Nous sommes en train de nous faire démolir, il n’y a pas de raison de nous battre entre nous. Je pense que c’est pour ça que des gars étaient énervés, parce que nous devions nous battre contre les Patriots, plutôt que contre les Jets », explique par exemple le safety Calvin Pryor.

Marshall satisfait

Marshall semble en tout cas plutôt satisfait de son discours.

« Nous nous faisions botter les fesses, et j’essayais de faire réagir les gars, mais tout le monde ne réagit pas à certaines choses de la même manière. […] C’était bien parce que beaucoup de gars s’en sont mêlés après ça. C’était surtout pour les gars de l’attaque, mais comme j’étais au milieu du vestiaire, et comme j’étais agité, d’autres se sont impliqués. »

Résultat : 41-3 pour New England, et une équipe qui se sentira sûrement mieux une fois que la saison sera terminée.

PARTAGER