PARTAGER

Tampa Bay Buccaneers (9-7) – Carolina Panthers (6-10) : 17-16

C’était l’un des rares matches à enjeu de la semaine. C’est aussi devenu l’une des plus tristes rencontres de cette dernière journée de saison régulière. Car pour croire en ses maigres espoirs de playoffs, Tampa Bay devait se défaire des Carolina Panthers, sur son sol du Raymond James Stadium.

Visiblement pas très enclin à rester trop longtemps sur le terrain, les Panthers ont décidé de jouer la rencontre sur une conversion à deux points plutôt que d’égaliser pour aller en prolongation. Sauf que Cam Newton n’a pas réussi à se connecter avec Greg Olsen, offrant ainsi la victoire aux locaux.

Un peu d’action, puis plus rien

La première série semble d’ailleurs lancer les joueurs de Dirk Koetter, avec une longue passe de Jameis Winston (20/35, 202 yards, TD, INT) pour Adam Humphries. Une connexion suffisante pour permettre à Roberto Aguayo d’inscrire les premiers points de cette partie.

Les visiteurs ne tardent pas à réagir, par l’intermédiaire de deux big plays, signés du receveur Ted Ginn Jr. Arrivé en position Goal Line, Jonathan Stewart (65 yards, TD) n’a plus qu’à conclure au sol (3-7).

La suite ? Et bien, plus grand-chose. La faute à deux quarterbacks des plus maladroits (8/27sur 3e tentative). C’est d’abord Jameis Winston qui est intercepté par le cornerback James Bradberry dans ses 20 yards. Une perte de balle sans conséquence puisque le kicker des Panthers, Graham Gano, manque le coche quelques secondes plus tard. En face, Cam Newton (18/32, 237 yards, TD, 3 INT) n’est pas plus inspiré, mais son interception des mains du safety Keith Tandy n’est pas plus non exploité par le pied d’Aguayo. 7-3 à la pause pour les joueurs de Ron Rivera.

Changement de physionomie au retour des vestiaires ? Pas vraiment. Car sur le tout premier drive, Cam Newton voit sa passe vers Ted Ginn Jr. intercepté dans ses 25 yards. Brent Grimes n’en demandait pas tant pour filer au touchdown pour un Pick-6 (10-7).

Fort heureusement pour les Panthers la connexion Newton-Ginn a aussi ses bonnes heures. Pour preuve, cette réception de 39 yards de l’ancien joueur des Niners qui emmène le ballon dans la moitié de terrain adverse. Maladroit lors du premier acte, Graham Gano se rattrape en égalisant (10-10).

La glissade fatale

Ce retour au score n’empêche pas Cam Newton de retomber dans ses travers. Le MVP de la saison 2015 cède ainsi une nouvelle interception à Keith Tandy et une nouvelle position de field goal pour les Floridiens. Mais la défense de Carolina fait le boulot en contrant la tentative de Roberto Aguayo.

Les choses s’accélèrent enfin dans les dernières minutes de la partie. Sur une série de huit jeux et de près de trois minutes, Jameis Winston remonte 64 yards avant de trouver Mike Evans plein centre dans la end-zone. Un premier touchdown offensif qui fait pointer Tampa en tête à trois minutes de la fin.

Sauf que Carolina frappe à son tour à la porte. Cam Newton doit convertir deux quatrièmes tentatives pour s’approcher de l’en-but et finit par alerter Kelvin Benjamin (93 yards, TD) dans les airs, pour un duel gagnant face à Vernon Hargreaves III. 17-16 au tableau d’affichage, et la volonté pour les visiteurs de tenter le tout pour le tout, avec une conversion à deux points dans la foulée.

Sur le snap, Newton joue plein centre pour Greg Olsen, mais le tight end glisse, permettant l’intervention du safety Bradley  McDougald. Game over pour les Panthers, qui tombent pour la deuxième fois de la saison face aux Bucs.

Une équipe de Tampa qui se sera donnée les moyens d’y croire avec ce résultat, mais qui attendra au moins une année de plus pour jouer les playoffs, après la victoire des Eagles face à Dallas.

PARTAGER