PARTAGER

La saison régulière a pris fin avec quelques nouveaux records à ajouter au grand livre d’histoire de la NFL.

Le premier a été signé par un grand habitué du genre. Avec trois touchdowns de plus contre les Dolphins, Tom Brady a bouclé sa campagne avec 28 touchdowns, et seulement 2 interceptions. Soit un ratio TD-INT de 14 pour 1. Personne n’avait réussi une telle performance dans toute l’histoire de la ligue. Le meilleur score remontait à 2013, avec 27 touchdowns et 2 interceptions pour Nick Foles.

Bradford plus fort que Brees

Toujours chez les quarterbacks, Sam Bradford a réussi l’exploit de détrôner Drew Brees pour le plus haut pourcentage de passes réussies en une saison. Le lanceur des Vikings a trouvé un receveur sur 71,6% de ses passes en 2016 ! Brees détenait le record avec 71,2% en 2011.

La différence, c’est que cette année là, les Saints avaient gagné 13 matchs et que Brees avait lancé 46 touchdowns, contre 20 pour Bradford cette année.

Fitzgerald est éternel

La palme de la régularité revient à Larry Fitzgerald, qui termine l’année en tête du classement des réceptions, avec 107 ballons capté. Un titre honorifique qu’il avait déjà arraché il y a 11 ans. Jamais un receveur n’avait terminé numéro 1 du classement des ballons reçus avec autant d’écart dans le temps.

PARTAGER