PARTAGER

Les 49ers ont fait le ménage dans leur organigramme, mais un homme reste en place au milieu de la tourmente.

Lundi, le propriétaire de la franchise, Jed York, a donné une conférence de presse. L’occasion de rappeler l’évidence.

« Je suis le propriétaire de cette équipe. On ne vire pas les propriétaires », a-t-il lancé lorsqu’un journaliste lui a demandé en quoi il est qualifié pour embaucher un nouveau coach et un nouveau GM. « Je suis désolé, mais ce sont les faits. Ce sont les faits. Je vais faire tout mon possible pour réussir. Il ne s’agit pas de faire tourner une entreprise et de faire de l’argent. Nous nous assurons de faire tout notre possible pour établir à nouveau la culture de la gagne. »

York a avoué son échec sur la collaboration entre Trent Baalke et Chip Kelly.

« Je crois qu’il est clair que Trent a peut-être un esprit plus défensif. L’associer avec un homme à l’esprit offensif… Le mariage n’a pas fonctionné. J’aurais probablement dû le voir. C’est facile de refaire l’histoire, mais la situation est ce qu’elle est. C’est pour ça que nous faisons table rase, et que nous ré-établissons la culture. »

Les Niners vont devoir espérer que les prochaines embauches fonctionnent, car pour le reste, ils sont coincés avec York.

PARTAGER