PARTAGER

Tout est bien qui finit bien … C’est sans doute ce que doit se dire Joey Porter, après une semaine pour le moins agitée.

Arrêté dimanche dernier, pour une altercation dans un bar, le coach des linebackers de Pittsburgh avait été accusé de coups et blessures, avant de voir ces accusations réduites en infractions mineures. Des délits qui pourraient lui coûter à terme 500 dollars d’amende et 90 jours de prison.

Un temps mis à pied par sa franchise, l’ancien défenseur a pu retrouver l’équipe vendredi. Il sera même du déplacement à Kansas City, lors des demi-finales de conférence AFC.

PARTAGER