PARTAGER

Les Ducks d’Oregon ont recruté Willie Taggart en décembre dernier, pour remplacer Mark Helfrich après une saison décevante. Et ce que l’on peut dire, c’est que le nouveau head coach n’a pas d’humour en matière d’entrainements.

En effet, en ce moment en train de préparer la prochaine saison, les joueurs seraient soumis à des entrainements très intenses. 3 joueurs notamment, le tight end Cam McCormick et les joueurs de ligne offensive Doug Brenner et Sam Poutasi ont été hospitalisés après une session. C’est le journal The Oregonian qui rapporte cette nouvelle pour le moins inquiétante.

« Les joueurs ont été tenus de terminer des entrainements sur des bases quasi militaires d’après de multiples sources. Ces mêmes sources ajoutent que certains joueurs «sont tombés» et d’autres plus tard se sont plaints d’une urine décolorée, ce qui est un symptôme commun de la rhabdomyolyse. Après test, il a été trouvé chez certains un fort taux de créatine kinase, un autre indicateur de ce syndrome ».

Pour le moment, seul Sam Poutasi a été officiellement diagnostiqué de rhabdomyolyse, qui est un syndrome entrainant une lyse (destruction) du tissu musculaire dans le sang, pouvant être consécutive à un programme d’entrainement trop intensif. Ses conséquences peuvent être dramatiques : troubles du rythme cardiaque, insuffisance rénale aiguë, voire la mort.

Taggart s’est rendu à l’hôpital pour rendre visite à ses joueurs, et CBS sports rapporte que c’est désormais Irele Oderinde, qui est arrivé en même temps que Taggart de South Florida, qui s’occupera de l’entrainement physique des Ducks.

PARTAGER