PARTAGER

L’arbre qui a caché la forêt. Dans une saison sans playoffs, pour les New Orleans Saints, Drew Brees a encore impressionné statistiquement, franchissant pour la cinquième fois la barre des 5 000 yards en 2016 (5 208).

Problème pour la franchise de Louisiane : le contrat du quarterback se termine à l’issue de la saison 2017. Pas de quoi alarmer le General Manager, Mickey Loomis, interrogé par Josh Katzenstein, du Times-Picayune.

« A ce moment de sa carrière, je pense que Drew cherche surtout à savoir comment il voit les choses, comment il les ressent moralement et physiquement. Il sort d’une excellente saison, et envisage, j’en suis sûr, d’enchaîner l’an prochain. A partir de là, nous ferons le point. »

Une réponse de normand qui n’empêchera pas les maux de têtes si Brees veut toujours jouer après 2017. Le quarterback doit percevoir 19 millions de dollars l’an prochain, et son contrat devient par la suite annulable. Cela veut dire qu’à partir de 2018, Drew Brees ne peut être ni échangé ni tagué. Si les Saints ne le prolongent pas, ils subiront une perte de 18 millions sur le salary cap, fruit de restructurations contractuelles récentes.

La franchise n’est donc clairement pas en position de force …

PARTAGER