PARTAGER

Au mois d’août 2016, les premières discussions d’un passage de Darrelle Revis au poste de safety avaient lieu. Finalement, le joueur n’a pas bougé, et il s’est fait marcher dessus par des joueurs désormais plus rapide pendant une bonne partie de la saison.

Est-il enfin l’heure de devenir un safety ?

Dennard Wilson, le nouveau coach des arrières défensifs des Jets, n’y voit en tout cas pas d’obstacle.

« Darrelle est un gars qui a beaucoup d’intelligence footballistique », assure Wilson à NJ.com. « Je ne pense pas que ce serait un problème pour lui à assimiler. »

Le soucis est d’abord de savoir si Revis sera encore là l’an prochain. S’il est coupé, les Jets économiseront 9 millions de dollars dans le salary cap, et ils n’auront que 6 millions de « dead money. » D’autant que son prochain salaire sera déduit de cette somme.

« S’il est là, je vais le coacher à fond, et j’espère que nous aurons les résultats que nous voulons tous les deux. »

Autre soucis : il va falloir aller au contact. Et Revis n’avait pas toujours l’air d’aimer ça ces derniers temps.

PARTAGER