PARTAGER

Le 4 février, la NFL va remettre ses trophées individuels de fin de saison. En attendant, pendant toute la semaine, la rédaction de Touchdown Actu vous livre ses choix. Pour chaque catégorie, vous aurez le nombre de votes pour chaque joueur, ainsi qu’un petit commentaire de certains rédacteurs afin d’illustrer les choix.

Place aux rookies, avec les défenseurs.

Joey Bosa (11 votes)

10,5 sacks en 12 matches joués. Tout est dit. Bosa ne semble pas avoir de concurrent dans la course au rookie défensif de l’année. En 12 matches donc, Bosa a plus de pressions sur le quarterback adverse que n’importe quel rookie dans la dernière décennie. (Kevin Zermatten)

Il a peut-être manqué toute la préparation et les quatre premiers matches mais dès son arrivée sur le terrain il a fait passer le pass-rush de San Diego à un autre niveau. L’avenir n’est peut-être pas si terne pour les Chargers. (Raoul Villeroy)

Il faut espérer que le public angeleno se passionne pour les Defensive tackles ou Defensive Ends de talent puisqu’ils viennent tout juste d’en récupérer un, après avoir pu admirer Aaron Donald (Rams) cette saison. Par ses performances, Bosa a (un peu) justifié son comportement de diva d’avant-saison. On excuse en général (presque) tout aux talents hors-normes. (Benoit Jamet)

Jalen Ramsey (6 votes)

Jouer corner est sans doute le poste le plus difficile pour un rookie. Ramsey est monté en régime tout au long de la saison (12 passes complétées sur 35 contre lui sur le dernier mois), au point de s’être affirmé comme un vrai cornerback numéro un. De plus, et contrairement à Bosa, je lui donne du crédit pour avoir joué 16 matchs. (Raphael Masmejean)

Difficile de se distinguer dans l’une des plus mauvaises équipes de la ligue. Jalen Ramsey l’a pourtant fait, en devenant le cornerback star des Jaguars en 2016, cumulant 16 passes déviées, 2 interceptions et même un touchdown. (Gregory Richard)

Deion Jones (1 vote)

Joey Bosa (10,5 sacks en 12 sorties) va sans doute obtenir ce titre. Mais cette année, la surprise est venue de Géorgie, où Deion Jones a su rapidement devenir un titulaire indiscutable, au centre d’une défense d’Atlanta en progrès. Choisi à la 52e place, l’ancien de LSU termine sa première campagne NFL avec de très belles statistiques : 15 matchs, 108 plaquages, 11 passes déviées, 3 interceptions, 2 touchdowns, 1 fumble forcé. (Jonathan Pham)

Qui est le rookie défensif de l'année ?

View Results

Loading ... Loading ...
PARTAGER