PARTAGER

Ces dernières années, le Pro Bowl nous a habitué à des matchs légers, ou les règles défensives sont plus souples, et les plaquages rugueux l’exception.

Sauf que Lorenzo Alexander a décidé de faire son métier, et de plaquer Jimmy Graham de manière sérieuse.

Déjà peu adepte de ce genre de contacts en temps normal, le tight end n’a évidemment pas apprécié.

PARTAGER