PARTAGER

Comme tous les ans, les équipes présentes au Super Bowl n’ont pas totalement le même visage qu’au mois de septembre.

Entre petits bobos et grosses absences, petit bilan médical des forces en présence.

Atlanta Falcons

Blessés mais présents : Julio Jones (WR, orteil), Alex Mack (C, fibula), Dwight Freeney (DE, mollet)

Seulement trois hommes au coeur de l’actualité des blessures à Atlanta, mais des noms importantissimes. Et une même configuration : une charge de travail en hausse au fil des jours, et une participation à 100% attendue pour le Super Bowl. La douleur à l’orteil de Jones traine depuis plusieurs semaines, et elle ne l’a pas empêché de planter 180 yards et 2 touchdowns sur les Packers en finale de conférence.

Mack, pilier de la ligne cette saison, va souffrir, et son coach l’a annoncé. S’il est obligé de sortir, son absence pourrait devenir un tournant du match.

En défense, Dwight Freeney est embêté par une petite douleur au mollet, mais il tiendra aussi sa place.

Absents : Adrian Clayborn (DE), Devin Fuller (WR), Kemal Ishmael (S), Akeem King (CB), Chris Mayes (NT), Derrick Shelby (DE), Tyler Starr (LB), Jacob Tamme (TE), Desmond Trufant (CB), Sean Weatherspoon (LB)

Beaucoup de monde sur la liste des blessés d’Atlanta, et surtout en défense. Desmond Trufant (2 sacks, 4 passes défendues, 1 int) aurait été un excellent renfort face aux petits receveurs rapides de New England. Adrian Clayborn (4,5 sacks) aurait apporté une rotation supplémentaire.

New England Patriots

Blessés mais présents : Martellus Bennett (TE, genou), Alan Branch (DT, orteil), Nate Ebner (ST, commotion), Dont’a Hightower (LB, épaule), Chris Hogan (WR, cuisse), Malcolm Mitchel (WR, genou)

Les petits bobos sont nombreux à New England, mais la franchise a tendance à mettre beaucoup de monde sur la liste des blessés. Tous les joueurs cité ont participé à la finale de conférence, et aucun ne devrait être significativement gêné lors du Super Bowl.

Absents : Tre Jackson (G), Sebastian Vollmer (T), Jonathan Freeny (LB), Rob Gronkowski (TE), Greg Scruggs (TE)

Moins d’absences chez les Patriots, mais des absences de marque. La réussite de la franchise le fait oublier, mais Rob Gronkowski n’a joué que 8 matchs cette saison, avec 25 réceptions, 540 yards et 3 touchdowns à la clé. Receveur numéro un des Patriots, il a été remplacé avec efficacité par un groupe complet. Mais il reste une menace unique, qui aurait été un atout majeur supplémentaire. Son dos en a décidé autrement.

Sur la ligne, les absences de Tre Jackson et Sebastian Vollmer ont également été bien comblées par des jeunes.

PARTAGER