PARTAGER

Et le grand vainqueur est Matt Ryan ! Élu MVP pour la première fois de sa carrière, Ryan a sorti une saison aussi bien aboutie sur le plan personnel que collectif pour l’emporter. Un titre amplement mérité. Parmi les autres gagnants ont peut citer les Cowboys, qui voient Jason Garrett et Dak Prescott repartir respectivement avec les trophées de meilleur coach et rookie offensif de l’année.

Voici le résumé des récompenses distribuées samedi soir lors des NFL Honors.

MVP et joueur offensif de l’année : Matt Ryan, QB, Falcons

Leader de la meilleure attaque de la saison, Matt Ryan a cumulé 4 944 yards et lancé 38 touchdowns à la passe cette saison. De plus, avec une évaluation de 117,1, il place sa saison dans les 5 meilleures de l’histoire pour un quarterback. Les journalistes ont donc récompensé ses performances individuelles et le chef d’orchestre de l’attaque la plus prolifique de la ligue. Matt Ryan devient le premier joueur des Falcons à gagner ce prix.

Les votes :
Pour le MVP : Matt Ryan (25), Tom Brady (10), Ezekiell Elliott (6), Derek Carr (6), Aaron Rodgers (2), Dak Prescott (1)

Coach de l’année : Jason Garrett, Cowboys

Meilleur bilan de la NFC, le tout avec deux rookies à des postes clés. Garrett a impressionné par sa capacité d’adaptation et a donc su séduire les votants.

Les votes : Jason Garrett (25), Bill Belichick (14), Adam Gase (6), Jack Del Rio (4), Andy Reid (1)

Joueur défensif de l’année : Khalil Mack, DE, Raiders

11 sacks, 5 fumbles forcés et surtout une menace constante sur le quarterback adverse, Khalil Mack a donc été. Il remporte son premier titre dans cette catégorie et au bout de sa 3e année dans la ligue, pas mal.

Les votes : Khalil Mack (18), Von Miller (17), Landon Collins (9), Aaron Donald (3), Sean Lee (2), Eric Berry (1).

Rookie offensif de l’année : Dak Prescott, QB, Cowboys

Favori avec son compère Ezekiell Elliott, les journalistes ont donc préféré donner le trophée au quarterback. Le rookie sort d’une saison à 3 667 yards et 23 touchdowns pour seulement 4 interceptions. En plus de ça, ses Cowboys ont fini en tête de la NFC.

Les votes : Dak Prescott (28), Ezekiel Elliott (21)

Rookie défensif de l’année : Joey Bosa, DE, Chargers

10,5 sacks et surtout un pass-rush revitalisé par sa seule présence, ce sont les faits d’arme de Joey Bosa lors de sa saison rookie. Alors qu’il a manqué les 4 premiers matchs de la saison, il a montré toute l’étendue de son talent par la suite.

Les votes : Joey Bosa (37), Jalen Ramsey (10), Deion Jones (3)

Assistant coach de l’année : Kyle Shanahan, OC, Falcons

Sans grande surprise, Kyle Shanahan est élu coordinateur de l’année pour son travail avec l’attaque des Falcons. Meilleure attaque de la ligue, Shanahan a fait parlé de lui par la complexité de son attaque, la diversité de ses choix et sa capacité à avoir fait exploser des joueurs comme Taylor Gabriel ou Davonta Freeman.

Comeback player de l’année : Jordy Nelson, WR, Packers

Avec 97 réceptions, 1257 yards et 14 touchdowns, Jordy Nelson a sorti une nouvelle saison de grande qualité. Mais le plus fort dans tout ça, c’est que le joueur l’a fait en revenant d’une blessure qui l’a empêché de jouer en 2015.

Les votes : Jordy Nelson (36), Cameron Wake (11), Dennis Pitta (2), Le’Veon Bell (1)

PARTAGER