PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

D’Onta Foreman – Running back – 21 ans – Junior – Texas

Taille : 1m85
Poids : 112 kg
Position estimée dans la Draft : 2è tour

Stats 2016 : 11 matchs, 323 courses pour 2 028 yards et 15 touchdowns, 7 réceptions pour 75 yards, 6 fumbles perdus

Avec 2 028 yards parcourus au sol lors de sa saison junior sous les couleurs de Texas, D’Onta Foreman a terminé avec le deuxième plus gros total de la NCAA derrière le coureur de San Diego State Donnel Pumphrey. Résultat, il a remporté le Doak Walker Award, qui récompense chaque année le meilleur running back du pays.

L’une de ses grandes qualités, c’est son profil physique et ses qualités athlétiques. Coureur costaud et de grande taille, Foreman est très imposant et est capable de supporter les chocs tout en enchaînant les courses. En 2016, chez les Longhorns, il a terminé six matchs avec au moins 30 tentatives au sol. Face à Kansas le 19 novembre dernier, il a même couru à 51 reprises ! Bref, on parle d’un joueur solide qui possède une très grosse endurance.

De plus, le running back formé à l’université du Texas est doté d’une mobilité et d’une fluidité rares pour un joueur de ce type. Avec ses qualités de vitesse et d’accélération, il peut faire très mal aux défenses adverses. A ça, vous ajoutez une vraie capacité à changer de direction et une bonne vision de jeu, et vous obtenez un coureur très intéressant.

Par contre, D’Onta Foreman possède également des lacunes, et pas des moindres. En effet, s’il a explosé les statistiques lors de sa dernière saison NCAA, il a également perdu six fumbles en l’espace de 11 matchs, ce qui est plutôt alarmant. Autrement dit, il va vraiment falloir qu’il resserre la vis sur ce point. L’autre gros souci chez Foreman, c’est qu’il connait des difficultés au niveau de la protection du quarterback, lui qui est loin d’être un bon bloqueur. Et ça, les franchises NFL n’aiment pas du tout.

Enfin, Foreman est aussi un peu unidimensionnel dans le sens où il ne représente pas une menace dans le jeu aérien. En d’autres termes, il n’est pas le genre de coureur qui va être utilisé sur des troisièmes downs, à part peut-être pour obtenir un gain très court au sol.

Comparaison NFL : Jonathan Stewart (RB, Panthers)

Points forts :
– costaud et fluide à la fois, bonnes qualités athlétiques
– coureur endurant qui peut enchaîner les courses
– bonne vision, utilise bien ses bloqueurs

Points faibles :
– ne représente pas un danger dans le jeu de passe
– ne sécurise pas bien le ballon
– mauvais bloqueur

PARTAGER