PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

Takkarist McKinley – Linebacker – 21 ans – Senior – UCLA

Taille : 1m88
Poids : 113 kg
Position estimée dans la draft : Fin 1er-2e tour

Stats 2016 : 11 matches, 61 plaquages, dont 18 pour perte, 10 sacks, 6 passes défendues, 3 fumbles forcés, un fumble recouvert

Pour certains prospects, tous les chemins mènent à la NFL … Takkarist McKinley pourrait en attester mieux que quiconque. Privé de bourse universitaire à sa sortie de lycée, pour des raisons académiques, le Californien avait un temps tiré un trait sur ses rêves de rejoindre UCLA. Un an plus tard, et après un passage par un Junior College, « Tak » a surmonté ses faiblesses pour intégrer les Bruins et exploser à la face du monde.

A la Jason Pierre-Paul, McKinley est monté en puissance lors de ses derniers mois universitaires. Il faut dire qu’à UCLA, la concurrence était féroce sur le front seven ces dernières années. Libéré par le départ de certains cadres, le joueur senior a été le principal dynamiteur de la poche adverse, au point d’enregistrer 10 sacks et de provoquer des pressions fréquentes.

Son gabarit très longiligne peut paraître trompeur, car McKinley n’est pas aussi frêle qu’il en a l’air. Explosif dès le snap, le défenseur capitalise sur sa vitesse pour bull-rusher au besoin ses adversaires, ou les écarter sur le premier contact pour prendre le coin. Même quand tout ne se passe pas comme prévu, il peut compter sur un des meilleurs changements de direction du plateau et sur des bras tentaculaires, capables de réduire l’angle du quarterback en toute circonstance.

McKinley est donc un monstre athlétique sur le papier, même si sa masse physique doit sans doute être développée pour lui donner encore plus de force sur l’impact. Pas de quoi lui conseiller un régime drastique, son gabarit actuel lui permettant d’être un excellent prospect comme linebacker 3-4.

Peu doutent aujourd’hui de la future réussite de McKinley au plus haut niveau. La question est de savoir : quand finira-t-il par s’imposer ? Car à l’heure actuelle, l’Angelino a plus les traits d’un projet que celui qu’une star déjà établie. Outre son gabarit à ajuster, sa technique et sa gestion de l’effort sont des éléments qui seront à considérer pour les franchises. L’idéal pour lui serait sans doute de tomber dans le système adéquat, et dans la rotation dans un premier temps, aux côtés d’un mentor d’envergure.

Contrairement à beaucoup d’autres, McKinley semble avoir un poste et une place prédéfinis dans la ligue. Ne reste qu’à exploiter son impressionnante marge de progression, pour en faire un futur cauchemar dans les années à venir …

Comparaison NFL : Jeremiah Attaochu

Points forts :
– Rapide et athlétique
– Changement de direction et longueur de bras
– Grosse marge de progression

Points faibles :
– Gestion de l’effort
– Puissance à développer
– Grosse marge de progression

 

PARTAGER