PARTAGER

Ricky Jean-Francois aime les donuts. Mais pas forcément pour les manger. Pas seulement, en tout cas.

Sur FOX Sports Radio, le nouveau defensive tackle des Packers a expliqué qu’il prend grand soin d’investir son argent dans des affaires qui vont lui permettre de vivre une retraite tranquille. Dans son portefeuille : 25 franchises de l’enseigne « Dunkin’ Donuts. »

« Lorsque j’ai commencé à gagner beaucoup d’argent, je me suis dit, « J’ai besoin d’un plan de retraite. J’ai besoin d’un plan de retraite qui peut se développer, pour qu’au moment ou je quitte la NFL, la NFL ne soit pas mon identité. » Les équipes peuvent me regarder et dire, « OK, c’est un businessman. C’est un gars intelligent. Il sait ce qu’il fait avec son argent. »

« Je veux être un exemple »

Les nombreux exemples de joueurs ruinés ont visiblement inspiré Jean-Francois.

« J’entame ma neuvième année, et j’ai plein d’investissements et d’opportunités. Donc le jour où je vais quitter la ligue, je n’aurai pas à me poser de questions. Je ne serai pas un de ces gars dans les documentaires d’ESPN. Je ne ferai pas partie de ce pourcentage de gars qui deviennent fauchés… Je veux être le gars tout en haut. Quand la ligue dit « C’est ce que vous devez faire avec votre argent », je veux qu’ils montrent une photo de moi. »

À 140 kilos, on peut supposer qu’il lui arrive de taper dans la marchandise. Mais avec ces magasins très populaires, il s’assure aussi une retraite tranquille.

PARTAGER