PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

Joshua Dobbs – Quarterback – 22 ans – Senior – Tennessee

Taille : 1m91
Poids : 95 kg
Position estimée dans la draft : 3e – 6e tour

Stats 2016 : 13 matches, 225 passes complétées, 63% de complétion, 2946 yards, 27 touchdowns, 12 interceptions

S’il n’est pas l’un des top quarterbacks de cette classe, Joshua Dobbs a montré qu’il avait d’excellentes qualités athlétiques durant le Combine. Titulaire durant 2 saisons à Tennessee, il a passé de 15 touchdowns et 5 interceptions lancé en 2015 à 27 touchdowns et 12 interceptions en 2016. Il a aussi montré qu’il maîtrisait bien les lancés courts et de moyenne distance, même s’il devrait les faire dans des espaces très restreints. Il a aussi montré qu’il avait une grande faculté à éviter d’être sacké en bougeant très bien dans sa poche et en sortant de celle-ci lorsque cela était nécessaire.

En tant que passeur, Dobbs est intéressant. Il sait dégainer très rapidement au besoin, mais il sait aussi rester patient dans sa poche à attendre qu’une action se développe. S’il ne trouve pas de solution, il est tout à fait capable de courir pour gagner les yards nécessaires à un first down ou à un touchdown (671 yards et 11 touchdowns à la course en 2015 et 831 yards et 12 touchowns en 2016).

Le soucis par rapport à la course, c’est qu’il l’utilise presque trop souvent. Il choisi parfois de courir alors qu’une solution à la passe se présentait. En plus de ça, faire le choix de courir, c’est faire le choix de s’exposer aux blessures. Dans le jeu de passe, la faiblesse de Doobs se situe au niveau des longues balles. Pas qu’il soit particulièrement maladroit lorsqu’il doit lancer la balle loin, mais il s’agit plutôt de mauvaises prises de décision. Il a souvent lancé des longues balles lorsque les défenseurs étaient en mesure de toucher le ballon ou même de l’intercepter.

L’idéal pour Dobbs, ce serait d’être choisi par une équipe avec un quarterback en fin de carrière, ce qui lui permettrait de se développer, de travailler pendant une ou deux saisons et de prendre la relève ensuite s’il a réussi sa transition. Il semble avoir le potentiel pour être titulaire en NFL, mais il devra patienter et parfaire tous les compartiments du jeu d’un quarterback.

Comparaison NFL : Tavaris Jackson (QB, Ex-Vikings, Bills et Seahawks)

Points forts :
– Athlétique
– Dangereux s’il sort de sa poche
– Sait éviter les sacks

Points faibles :
– Certaines de ses décisions sont douteuses
– Mécanique de lancer

PARTAGER