PARTAGER

Les 49ers n’ont pas trainé. Jeudi soir, la police de Santa Clara a annoncé l’arrestation de Tramaine Brock, sur des accusations de violences domestiques.

Sur les lieux, les forces de l’ordre ont constaté des blessures sur la petite amie du cornerback. Brock a eté placé derrière les barreaux de la prison locale, avant d’être libéré vendredi.

Libéré de la prison, mais aussi libéré de son job. Car dans la foulée, les 49ers ont décidé de le mettre officiellement à la porte.

Arrivé à San Francisco en tant que free agent non drafté en 2010, Brock avait débuté tous les matchs de la franchise en 2016, pour 59 plaquages, 14 passes déviées et une interception.

PARTAGER