PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

Zach Cunningham – Linebacker – 22 ans – Junior – Vanderbilt

Taille : 1m93
Poids : 104 kg
Position estimée dans la draft : 1er tour

Stats 2016 : 13 matches, 125 plaquages, dont 16,5 pour perte, 2 fumbles forcés, 4 fumbles recouverts, 3 passes défendues

Pendant trois ans, il aura maintenu son équipe à flot. Pas étonnant quand on vient des Commodores. Zach Cunningham est sans doute la dernière pépite défensive de Vanderbilt, et a été une véritable tour de contrôle sur le poste d’inside linebacker.

Les qualités du joueur sont multiples, mais la première qui saute aux yeux, c’est son athlétisme. Une explosivité et une aisance dans le déplacement qui le rendent dangereux dans de nombreux secteurs de jeu. Sa lecture et son instinct lui profitent sur le run stop, où Cunningham est agressif sur le plaquage. Sa vitesse et ses mains violentes sur le premier contact en font un blitzer et un rusher éventuel sur certaines phases de jeu. Enfin, sa taille et son physique ne le discréditent certainement pas quand il faut assurer sur la couverture.

Tant d’éléments qui font forcément du joueur du Tennessee un candidat sérieux au premier tour de la prochaine draft. Ne lui reste plus qu’à soulever certaines zones d’ombres.

La première, c’est sa technique de plaquage. Car malgré des voyants au vert sur la poursuite et les changements de direction, le joueur peine encore à finir proprement ses actions. A trop vouloir plaquer avec l’avant-bras, le Commodore s’expose à des big plays potentiels, voire à une blessure sur la suite de sa carrière. D’un point de vue technique, ce n’est pas ce qui apparait le plus rédhibitoire pour freiner son ascension.

Son autre inconvénient relatif, c’est son gabarit, en fonction du poste qu’il compte occuper. A Vanderbilt, dans le système 3-4 de l’ancien coordinateur défensif de Stanford, Derek Mason, Cunningham a surtout été utilisé comme inside linebacker. Mais il semble plus avoir actuellement le physique d’un outside, côté faible, sur un front 4-3. Si une équipe tente quand même de l’insérer sur l’intérieur du deuxième rideau, il devra sans doute se développer un peu plus.

Globalement, Zach Cunningham a la taille, l’athlétisme et la vitesse qui font saliver les scouts. De plus, ses défauts actuels peuvent être gommés rapidement, en fonction de la compétence de ses futurs employeurs. Le linebacker est donc une force de la nature qui pourrait vite sévir dans les meilleures conditions.

Comparaison NFL : Dont’a Hightower

Points forts :
– Rapide et instinctif
– Poursuite et changement de direction
– Intéressant sur la couverture
– Capable de blitzer

Points faibles :
– Technique de plaquage
– Gabarit à adapter au besoin

PARTAGER