PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

Budda Baker – Safety – 21 ans – Junior – Washington
Taille : 1m78
Poids : 88 kg
Position estimée dans la draft : 2e-3e tour

Stats 2016 : 14 matches, 70 plaquages, dont 9,5 pour perte, 5 passes défendues, 2 interceptions, 3 sacks, un fumble forcé

Le 10 janvier 1996, la mère de Bishard Baker surnomme son fils Budda, pour la ressemblance de son bambin avec une figurine de Gautama. Plus de vingt ans plus tard, la similitude s’arrête là, le défenseur ayant cédé la sagesse pour une agressivité de tous les instants sur le terrain.

Pierre angulaire de la défense de Washington en 2016, Budda Baker a mis du cœur à l’ouvrage, quelle que soit la position dans laquelle on lui a demandé d’évoluer. Free safety de position, le capitaine a terminé la saison en tant que linebacker, impressionnant d’autant plus par son aptitude à faire mouche en remplissant la boite.

Rapide et instinctif, le defensive back compense un physique loin d’être avantageux par sa capacité sur la poursuite et les changements de direction. De quoi en faire un run stopper en puissance, même si sa technique de plaquage est encore imparfaite. Sa vitesse lui permet de blitzer quand on lui demande. Et l’intéressé se manque rarement dans ce type d’exercice.

Si son impact dans la boite est indéniable, celui sur la couverture interroge encore certaines franchises. Certes, Baker peut brouiller les pistes et possède la vitesse et les bonnes mains pour couper les trajectoires. Mais son gabarit est là encore un facteur non négligeable dont pourrait par exemple se délecter certains tight ends dans les années à venir. Un apprentissage dans le slot n’est pas exclu pour un diamant brut qui reste encore largement perfectible.

Budda Baker, c’est donc une grosse activité, et un moyen de monter très vite et très haut sur le porteur du ballon. Son physique et sa technique restent à améliorer, de même que sa manière de couvrir en homme-à-homme. Le défenseur n’en reste pas moins un joueur d’impact qui, au bout de quelques années, pourrait devenir l’une des attractions de son poste au sein de la ligue majeure.

Comparaison NFL : Bob Sanders

Points forts :
– Rapide et instinctif
– Poursuite et changement de direction
– Capable de blitzer
– Bonnes mains

Points faibles :
– Petite taille relative
– Couverture limitée en homme-à-homme
– Technique de plaquage à perfectionner

PARTAGER