PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

Ryan Anderson – Linebacker – 22 ans – Senior – Alabama

Taille : 1m88
Poids : 115 kg
Position estimée dans la draft : 2e-3e tour

Stats 2016 : 15 matches, 61 plaquages, dont 18,5 pour perte, 8,5 sacks, 4 fumbles forcés, 3 fumbles recouverts, 3 passes défendues, une interception, un touchdown

Le profil d’un parfait lieutenant. Au sein de l’impressionnante défense d’Alabama, Ryan Anderson n’a jamais été le fer de lance de cette escouade réputée. Mais bon nombre de ses actions clés ont démontré toute sa valeur auprès des franchises NFL.

Disons-le franchement : le linebacker est clairement pénalisé par un certain manque d’athlétisme et une rapidité relative dans une classe de pass rushers qui fait saliver. Mais il n’a pas que des défauts, loin de là.  Instinctif, Anderson a sévi pendant tout son cursus universitaire sur le run stop, où ses mains sur le premier contact sont souvent bien placées. Sur le plaquage, peu de choses également à lui reprocher.

C’est sur la question du pass rush que ça se gâte. Car sa discipline n’efface pas le manque d’endurance de l’intéressé pour réaliser une pression répétée. De plus, sa puissance est à remettre en perspective quand il faudra tomber sur des tackles physiques et techniques.

Le joueur du Crimson Tide est intelligent et réactif, mais son changement de direction n’est pas non plus celui qui fait tourner des têtes. Enfin, la couverture a semblé correcte en universitaire, beaucoup moins lors de son passage à Mobile, pour le Senior Bowl.

En définitive, Anderson peut rapidement devenir un couteau suisse et un cadre de vestiaire, mais sur le terrain, il a beaucoup de choses à prouver. Etait-il dépendant du rendement de ses coéquipiers à Alabama ? Peut-il intégrer le côté fort sur un poste d’outside linebacker 4-3 ?

Le joueur a en tout cas des qualités indéniables sur le run stop. Mais les craintes qu’il représente contre la passe n’encourageront pas les franchises à le sélectionner rapidement. Une place dans la rotation lui semble promise, dans un premier temps en tout cas.

Comparaison NFL : Akeem Ayers

Points forts :
– Présent sur le run stop
– Discipliné et intelligent
– Assez polyvalent

Points faibles :
– Capacité à mettre la pression constamment
– Irrégulier sur la couverture
– Manque de rapidité et d’athlétisme

PARTAGER