PARTAGER

Certes, beaucoup de joueurs des New England Patriots n’ont pas souhaité rencontrer Donald Trump ce mercredi. Mais Rob Gronkowski est, lui, bel et bien là. Il ne manque pas, d’ailleurs, de se signaler.

A l’occasion d’une conférence de presse, organisée par la Maison Blanche, le tight end s’est brièvement invité en interpelant le porte-parole Sean Spicer. Sous l’œil hilare des journalistes présents sur place, le « Gronk » a proposé son aide au représentant présidentiel, avant d’être poliment remercié par ce dernier.

Une facétie de plus pour celui qui avait participé à Wrestlemania, plus grand show de catch américain, au début du mois. Un point commun sur lequel il pourra sans doute échanger avec le président des Etats-Unis.

PARTAGER