PARTAGER

Les Buccaneers ont mis les petits plats dans les grands pour annoncer leur participation à Hard Knocks, avec une conférence de presse organisée pour l’occasion.

Sauf que les coachs NFL aiment bien plomber l’ambiance quand on commence à mettre le nez dans leur équipe. Et même s’il a lancé la remarque en riant, Dirk Koetter n’a pas caché son sentiment personnel.

« J’aime regarder l’émission. J’aurais préféré ne pas être dedans », a-t-il expliqué.

Koetter a déjà participé à Hard Knocks en 2014, lorsqu’il était dans le staff des Falcons.

Même s’il aurait préféré garder son équipe loin des caméras, le coach ne craint pas trop que cela constitue une grosse distraction.

« Je n’y crois pas », explique-t-il au site officiel des Buccaneers. « Nous avons tous un boulot à faire. Les joueurs ont un boulot à faire, les coachs ont un boulot à faire. En NFL, il y a les spotlights. Ca fait juste partie du deal, et je pense que ça va aller. Il va se passer des choses, c’est un show télé. Les vrais shows télé ont lieu le dimanche à l’automne, ce sont ceux là qui m’intéressent. »

« Mon souvenir principal c’est le professionnalisme de l’équipe de tournage. Ils rendent ça très facile de circuler avec le micro, de vous équiper et de l’enlever, d’être dans les salles de réunion. Encore une fois, ce sont des pros. Ca se passe sans accrocs. »

PARTAGER