PARTAGER

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 27, 28 et 29 avril prochains à Philadelphia.

Carlos Watkins – Defensive tackle – 23 ans – Senior – Clemson

Taille : 1m91
Poids : 138 kg
Position estimée dans la draft : 2e tour

Stats 2016 : 15 matches, 50 plaquages dont 12,5 pour perte (10,5 sacks), 4 passes défendues, 1 fumble recouvert

Champion national avec les Clemson Tigers le 9 janvier dernier, Carlos Watkins a peut-être montré son meilleur football durant les College Football Playoffs 2017. En demi-finale contre Ohio State, Watkins a compilé deux sacks et deux passes déviées, recevant par la même occasion le trophée de co-meilleur joueur du match par son coaching staff. En finale, il a réussit 9 stops défensifs, dont un plaquage pour perte. Des performances survenues au bon moment pour faire saliver les recruteurs NFL sur le potentiel de l’ancien Tiger.

L’expérience des grands matches est une chose qui a de la valeur en NFL et si on a la « chance » d’en avoir avant même d’arriver dans le monde professionnel. Watkins a non seulement participé à des matches très importants, mais il a en plus particulièrement brillé durant ceux-ci.

L’ancien pensionnaire de l’université de Clemson est un joueur très athlétique. Il excelle particulièrement avec sa puissance et son bull rush contre le jeu de passe. Ses changements de direction sont très rapides pour un joueur de son gabarit et ceci s’additionnant à un excellent instinct donne un résultat plutôt intéressant. Il y a évidemment la question du système qui se pose car étant dans la défense de Clemson, Watkins a été entouré par d’excellents joueurs qui lui ont permis d’être moins surveillé par moments.

Contre le jeu de course, Watkins est un peu moins efficace. Il peine à garder le contrôle de ses appuis lorsqu’une course vient directement sur lui. De plus, il a montré tout au long de sa carrière à Clemson qu’il n’était pas régulier sur toute la longueur d’un match. En NFL, il ne jouera donc très probablement pas les 3 downs avec ses difficultés contre le jeu de course et son manque de régularité. Les coordinateurs défensifs essaieront donc très certainement de l’utiliser parcimonieusement afin qu’il soit aussi efficace que possible lorsqu’il entre sur le terrain. Il faudra qu’il commence par confirmer son potentiel chez les pros car il n’a eu qu’une véritable année de production à Clemson.

Comparaison NFL : Corey Liuget (DT, Chargers)

Points forts :
– Puissant
– Athlétique
– Bon bull rusher
– Excellent instinct

Points faibles :
– Irrégulier sur la longueur d’un match
– N’a qu’une année de production en NCAA

PARTAGER