PARTAGER

65. Cleveland Browns : Larry Ogunjobi, DT, Charlotte
Rapide et explosif, Ogunjobi va rejoindre Jabrill Peppers et Myles Garrett dans la défense des Browns. Il sera aligné aux côtés de Danny Shelton.

66. San Francisco 49ers : Akhello Whitherspoon, CB, Colorado
Un choix sur le potentiel pour les 49ers. Très inconstant à Colorado, Witherspoon a montré des coups d’éclat par moments et les 49ers espèrent pouvoir en tirer le meilleur.

67. New Orleans Saints (via Chicago Bears) : Alvin Kamara, RB, Tennessee
Attendu au 2e tour, voire en fin de 1e tour, Alvin Kamara s’en va à New Orleans en début de 3e tour. Avec la créativité de Sean Payton, Kamara devrait s’éclater chez les Saints.

68. Jacksonville Jaguars : Dawuane Smoot, DE, Illinois
Les Jaguars avaient beaucoup draftés en défense en 2016, ils s’étaient concentrés sur l’attaque en 2017 durant le 2 premiers tours. Ils retournent donc vers la défense avec un defensive end travailleur, mais pas flashy.

69. Los Angeles Rams : Cooper Kupp, WR, Eastern Washington
Très productif en NCAA, Kupp est un excellent coureur de tracés. Il n’a pas une vitesse de pointe excellente, mais les Rams avaient besoin d’un receveur et Kupp vient améliorer leur escouade.

70. Minnesota Vikings (via New York Jets) : Pat Elflein, C, Ohio State
Pas le meilleur athlète de cette draft sur la ligne offensive, mais définitivement un bon technicien et un leader hors norme. Elflein peut jouer centre et guard en NFL.

71. Los Angeles Chargers : Dan Feeney, OG, IndianaFeeney a joué guard et tackle en NCAA. Bon technicien, il joue bas sur ses appuis afin d’éviter d’être débordé par les défenseurs rapides. Il vient apporter de la protection à Jared Goff.

72. Tennessee Titans (via New England Patriots et Carolina Panthers) : Taywan Taylor, WR, Western Kentucky
Extrêmement efficace après la réception, Taylor a également la vitesse pour laisser les défenseurs sur place. Encore une cible pour Marcus Mariota qui doit être impatient d’en découdre.

73. Cincinnati Bengals : Jordan Willis, DE, Kansas State
Avec 26 sacks durant sa carrière à Kansas State, Willis est le 3e pass rusher le plus productif de l’histoire de son université. Il sera une pièce importante de la reconstruction du pass rush des Bengals à la peine en 2016.

74. Baltimore Ravens (via Philadelphia Eagles) : Chris Wormley, DE, Michigan
De Jim à John, Chris Wormley passe en effet de l’équipe d’un frère Harbaugh à celle de l’autre. Très bonne valeur pour les Ravens à cette position.

75. Buffalo Bills : Duke Riley, LB, LSU
Après Deion Jones l’an passé, les Falcons retournent piocher dans le deuxième rideau de LSU. Si Riley a le même succès que Jones dans sa saison rookie, cela promet pour Atlanta.

76. New Orleans Saints : Alex Anzalone, LB, Florida
Très bon gabarit et athlète, il a eu beaucoup de pépins physiques ces deux dernières années. Il jouera plus contre la passe car il peut rusher le quarterback.

77. Carolina Panthers (via Arizona Cardinals) : Daeshon Hall, DE, Texas A&M
Il a évolué à l’opposé de Myles Garrett à Texas A&M. Carolina continue par la même occasion d’empiler les joueurs sur la ligne défensive.

78. Baltimore Ravens : Tim Williams, LB, Alabama
Les Ravens continuent de blinder leur défense avec ce choix et avec peut-être le meilleur pur pass rusher de cette draft. Sa chute au 3e tour est majoritairement due à des problèmes extra-sportifs.

79. New York Jets (via Minnesota Vikings) : ArDarius Stewart, WR, Alabama
Brandon Marshall parti, les Jets devaient trouver une autre cible pour compléter leur corps de receveurs et aider Eric Decker et Quincy Enunwa.

80. Indianapolis Colts : Tarell Basham, DE, Ohio
Difficile de définir son poste entre outside linebacker et defensive end, mais ce qui est certain, c’est qu’il peut rusher le quarterback.

81. Washington Redskins : Fabian Moreau, CB, UCLA
Il a de la vitesse, le bon gabarit, des qualités lorsque la balle est dans les airs et beaucoup d’autres qualités. Sans la déchirure d’un muscle pectoral, Moreau serait parti avant la 81e position dans cette Draft.

82. Denver Broncos : Carlos Anderson, WR, Louisiana Tech
Très rapide, il peut être comparé à Corey Coleman, sélectionné en 2016 au 1e tour par les Browns. Il casse beaucoup de plaquages avec sa vitesse et ses changements de direction.

83. New England Patriots (via Tennessee Titans) : Derek Rivers, DE, Youngstown State
Très bon au Senior Bowl, Rivers excelle par sa polyvalence. Un choix très « New England » ou Bill Belichick et Matt Patricia pourront utiliser leur créativité pour utiliser Rivers.

84. Tampa Bay Buccaneers : Chris Godwin, WR, Penn State
Encore une cible pour Jameis Winston. Les Bucs, à l’instar des Titans, veulent donner toutes les armes à leur jeune quarterback pour que ceux-ci réussissent rapidement.

85. New England Patriots (via Detroit Lions) : Antonio Garcia, OT, Troy
Très physique, Garcia devrait apporter de la profondeur à la ligne offensive des Patriots. Nate Solder, le left tackle titulaire des Patriots est dans la dernière année de son contrat. Les Pats voudront savoir si Garcia peut être leur left tackle du futur.

86. Kansas City Chiefs (via Minnesota Vikings et Miami Dolphins) : Kareem Hunt, RB, Toledo

Jamaal Charles parti, les Chiefs reconstruisent leur backfield offensif avec cette sélection. Il rejoint Spencer Ware et Charcandrick West.

87. New York Giants : Davis Webb, QB, California
Gros bras, mais encore incomplet, Davis Webb devrait être couvé à New York derrière Eli Manning et Geno Smith pour peut être un jour devenir le titulaire des GMen.

88. Oakland Raiders : Eddie Vanderdoes, DT, UCLA
Pas vraiment impressionant durant sa saison à UCLA, Vanderdoes a explosé au Senior Bowl où il a battu certains des meilleurs linemen offensifs de cette Draft.

89. Houston Texans : D’Onta Foreman, RB, Texas
D’Onta Foreman a été à l’université à Texas, il restera au Texas chez les pros. Très bon en 2016, le running back a impressionné par sa vitesse étant donné son gabarit au Combine.

90. Seattle Seahawks : Shaquill Griffin, CB, UCF
Depuis le départ de Byron Maxwell, les Seahawks cherchent la réponse à l’opposé de Richard Sherman. Griffin pourrait être ce joueur.

91. Los Angeles Rams (via Kansas City Chiefs) : John Johnson, S, Boston College
Excellente éthique de travail, playmaker, les Rams ajoutent un pièce intéressante à une défense talentueuse qui sera dirigée par l’un des meilleurs coordinateur défensif de la ligue.

92. Dallas Cowboys : Jourdan Lewis, CB, Michigan
Les Cowboys continuent à reconstruire leur secondary et leur défense après les pertes de Morris Claiborne et Brandon Carr durant l’intersaison.

93. Green Bay Packers : Montravius Adams, DT, Auburn
Son potentiel est immense, mais son irrégularité l’a fait chuté au 3e tour. Adams va donner de la profondeur au front seven des Packers et devrait être en compétition avec Mike Daniels, Letroy Guion et Kenny Clark.

94. Pittsburgh Steelers : Cameron Sutton, CB, Tennessee
En plus de récupérer un cornerback avec un potentiel intéressant, les Steelers récupèrent un très bon retourneur de punts

95. Seattle Seahawks (via Atlanta Falcons) : Delano Hill, SS, Michigan
Clairement un choix pour apporter de la profondeur au secondary des Seahawks puisque le titulaire s’appelle Kam Chancellor.

96. Detroit Lions (via New England Patriots) : Kenny Golladay, WR, Northern Illinois
Matt Stafford a prouvé qu’il pouvait prendre une attaque en main sans qu’il y ait Calvin Johnson à la réception. Voici donc une cible de plus pour lui qui aime désormais distribuer les ballons à plusieurs receveurs.

97. Miami Dolphins (sélection compensatoire) : Cordrea Tankersley, CB, Clemson
Très rapide, habile lorsqu’il joue en press, mais il devra beaucoup travailler dans son jeu contre la course et pour localiser la balle lorsque celle-ci est dans les airs.

98. Arizona Cardinals (via Carolina Panthers) (sélection compensatoire) : Chad Williams, WR, Grambling State
Beaucoup de soucis extra-sportifs, mais un joueur très intéressant qui a couru 4,40 sur le 40 yard dash et qui possède un excellent potentiel

99. Philadelphia Eagles (via Baltimore Ravens) (sélection compensatoire) : Rasul Douglas, CB, West Virginia
Grand corner, après la sélection de Sidney Jones IV, les Eagles continuent d’ajouter de la profondeur à leur secondary et à leur défense en progression.

100. Tennessee Titans (from Los Angeles Rams) (sélection compensatoire) : Jonnu Smith, TE, Florida International
Très polyvalent, il devrait plutôt être un bloqueur à ses débuts en NFL car il l’a très bien fait en NCAA. Il devra encore travailler ses réceptions pour être complet.

101. Denver Broncos(sélection compensatoire) : Brendan Langley, CB, Lamar
C’est le côté physique qui est intéressant chez Langley. Il n’est pas encore prêt à jouer chez les pros, mais il a le temps de se développer derrière Aqib Talib, Chris Harris Jr. et Bradey Roby.

102. Seattle Seahawks (sélection compensatoire) : Nazair Jones, DT, North Carolina
Un choix pour la profondeur du front seven des Seahawks qui peuvent se permettre de développer des joueurs pour le futur.

103. New Orleans Saints (via New England Patriots et Cleveland Browns)(sélection compensatoire) : Trey Anderson, DE, Florida Atlantic
Pur pass rusher, il a impressionné au Senior Bowl car le fait que ses bras sont plutôt courts avait mis un coup à sa côte. Il a alors prouvé que son moteur était infatigable.

104. San Francisco 49ers (via Kansas City Chiefs) (sélection compensatoire) : C.J. Beathard, QB, Iowa
Très bon bras, Beathard a moins impressionné durant sa saison senior que lors de sa saison junior. Il peut rappeler Matt Barkley qui sera d’ailleurs son coéquipier à San Francisco.

105. Pittsburgh Steelers (sélection compensatoire) : James Conner, RB, Pittsburgh
Une belle histoire pour ce joueur qui a dû se battre avec la maladie avant de revenir et de réussir une superbe saison avec Pittsburgh (NCAA).

106. Seattle Seahawks (sélection compensatoire) : Amara Darboh, WR, Michigan
Darboh a de très bonnes mains et pourra apporter de l’aide à Doug Baldwin, Jermaine Kears, Tyler Lockett et compagnie. Il devra progresser dans la séparation avec son vis-à-vis.

107. Tampa Bay Buccaneers (via New York Jets) (sélection compensatoire) : Kendell Beckwith, LB, LSU
Il sort d’une blessure aux ligaments croisés, mais Beckwith est un joueur de caractère qui n’hésite pas à favoriser le big hit pour marquer son territoire.

PARTAGER