PARTAGER

Le premier tour de la draft 2017 a livré son verdict, laisant quelques victimes potentiellement sélectionnables dès jeudi. Tour d’horizon des 10 meilleurs joueurs encore disponibles, après les 32 premiers choix.

1. Obi Melifonwu, S, Connecticut
Meilleur défenseur disponible, l’homme à tout faire de UConn ne devrait pas trop attendre avant d’entendre son nom, vendredi. Strong de formation, le safety hyper athlétique est aussi précieux sur la couverture et possède d’excellentes mains. Une polyvalence qui a sûrement attiré l’attention de deux-trois franchises …

2. Dalvin Cook, RB, Florida State
Les Buccaneers étaient intéressés, mais n’ont finalement pas dégainé au premier tour. Qu’à cela ne tienne, le petit tank des Seminoles a une lecture et une accélération qui en font le meilleur coureur restant dans cette draft.

3. Forrest Lamp, G, Western Kentucky
Sa glissade dans la draft est une mini-surprise, mais nul doute que les franchises hésiteront moins à miser sur des linemen offensifs ce vendredi. Rapide et athlétique, Lamp peut s’éclater dans une attaque mobile et agressive.

4. Zach Cunningham, LB, Vanderbilt
Sa technique de plaquage est perfectible, mais Cunningham est un athlète hors norme, capable de performer dans de nombreux secteurs. Son futur employeur peut déjà s’en frotter les mains !

5. Cam Robinson, OT, Alabama
Monstre physique, Robinson paye sans doute un certain déficit de vitesse et des frasques extra-sportives. Il n’en demeure pas moins une option de choix pour être un guard, voire un tackle droit crédible à l’échelon supérieur.

6. Joe Mixon, RB, Oklahoma
Son agression à l’encontre d’une jeune femme en 2014 lui a coûté le premier tour. Mais Mixon a un talent intrinsèque indéniable. Explosif, polyvalent, le Sooner doit maintenant trouver une franchise qui lui fait encore les yeux doux …

7. Malik McDowell, DT, Michigan State
Force de la nature, Malik McDowell a le profil d’un Albert Haynesworth des temps modernes. Son étique de travail pose question, mais s’il tombe au bon endroit, il pourrait devenir un steal de cette draft.

8. Chris Wormley, DL, Michigan
Leadership, puissance, intelligence de jeu … Chris Wormley semble encore trop propre pour apparaitre comme une future pépite. Mais sauf contretemps surprise, il a clairement tous les aspects pour plaire à une organisation.

9. Kevin King, CB, Washington
L’un des meilleurs cornerbacks disponibles, qui peut parfaitement jouer en couverture press. King est un battant athlétique qui sait se remettre en question. Ne reste plus qu’à trouver chaussure à son pied !

10. Dion Dawkins, OL, Temple
Intéressant pour évoluer guard chez les professionnels, Dion Dawkins pourrait profiter d’un flou artistique sur le poste de tackle pour partir dès le deuxième tour. Son gabarit fait saliver les scouts, mais sa vitesse et réactivité posent encore question. Ses sorties en tackle à l’université n’ont pas non plus de quoi inquiéter outre mesure.

PARTAGER