PARTAGER

108. Green Bay Packers (via Cleveland Browns) : Vince Biegel, LB, Wisconsin
Un local de l’étape pour renforcer la défense et le pass rush des Cheeseheads.
Polyvalent et déterminé, Biegel est un atout solide pour la rotation sur le poste.

109. Minnesota Vikings (via San Francisco 49ers) : Jaleel Johnson, DT, Iowa
Les pépins physiques de Sharrif Floyd ont poussé les Vikes à miser sur l’un des linemen intérieurs les plus présents sur le pass rush en 2016.

110. Jacksonville Jaguars : Dede Westbrook, WR, Oklahoma
Allen Robinson, Allen Hurns, Marqise Lee … Et maintenant Dede Wesbrook. Les Jags apportent une menace supplémentaire dans le slot pour épauler efficacement Blake Bortles.

111. Seattle Seahawks (via Chicago Bears) : Tedrick Thompson, S, Colorado
Plombé en playoffs par les blessures des defensive backs en 2016, Seattle s’assure le renfort d’un des safeties les plus dangereux sur la couverture de passe, avec de nombreuses interceptions décisives.

112. Chicago Bears (via Los Angeles Rams) : Eddie Jackson, S, Alabama
Son statut médical l’a fait descendre, mais le défenseur d’Alabama sera un remplaçant de choix derrière Adrian Amos et Quintin Demps au poste de safety.

113. Los Angeles Chargers : Rayshawn Jenkins, S, Miami (FL)
L’un des postes les plus critiques a enfin été considéré par les Bolts. Il était temps, la chasse aux safeties étant officiellement ouverte en ce début de quatrième tour.

114. Washington Redskins (via New York Jets) : Samaje Perine, RB, Oklahoma
L’incertitude autour de Matt Jones a poussé Washington à sélectionner le petit bulldozer venu d’Oklahoma. Un joueur dur au mal capable de sortir du backfield offensif.

115. Arizona Cardinals (via Carolina Panthers) : Dorian Johnson, G, Pittsburgh
Physique et polyvalent, le lineman répond à un besoin pour les Cards et représente un renfort de choix sur l’intérieur pour protéger efficacement Carson Palmer.

116. Cincinnati Bengals : Carl Lawson, DE, Auburn
Les Bengals renforcent un peu plus le pass rush, après la sélection de Jordan Willis. S’il se remet de ses problèmes physiques, le Tiger a le parfait profil d’un steal.

117. Los Angeles Rams (via Buffalo Bills) : Josh Reynolds, WR, Texas A&M
Les Rams sont décidément offensifs. Et aériens. Après Gerald Everett et Cooper Kupp, c’est un véritable danger sur le jeu profond qui s’ammène en Californie.

118. Philadelphia Eagles : Mack Hollins, WR, North Carolina
Un peu plus de rotation sur le poste de receveur, avec un autre joueur grand et précieux sur le jeu vertical.

119. Chicago Bears (via Arizona Cardinals) : Tarik Cohen, RB, North Carolina A&T
Petit de taille, Cohen est un joueur dynamique et capable de sévir à la réception si besoin est.

120. Minnesota Vikings : Ben Gedeon, LB, Michigan
La défense toujours au centre des préoccupations côté Vikes, avec un run stopper infatigable pour pallier au départ de Chad Greenway.

121. San Francisco 49ers (via Indianapolis Colts) : Joe Williams, RB, Utah
Solide, adepte de l’esquive, Joe Williams a été la sensation du campus d’Utah en 2016. De quoi donner des idées à Kyle Shanahan.

122. Baltimore Ravens : Nico Siragusa, G, San Diego State
Excellent puller, redoutable pour monter très vite sur le deuxième rideau, le lineman n’a pas eu une énorme opposition universitaire, mais il a démontré de belles promesses.

123. Washington Redskins : Montae Nicholson, S, Michigan State
Pas toujours rassurant sur la couverture profonde, Nicholson est un strong rapide et athlétique qui sait se montrer présent au duel.

124. Detroit Lions (via Tennessee Titans) : Jalen Reeves-Maybin, LB, Tennessee
Son physique est fragile, avec de nombreuses blessures. Mais si « JRM » redevient le joueur explosif qu’il a été, les Lions détiennent une pépite.

125. Los Angeles Rams (via Tampa Bay Buccaneers) : Samson Ebukam, LB, Eastern Washington
Venu de I-AA, le nouvel edge rusher des Rams sait se montrer efficace autant sur la pression que sur le run stop. Un projet intéressant à développer pour Wade Phillips.

126. Cleveland Browns (via Denver Broncos) : Howard Wilson, CB, Houston
L’un des cornerbacks les plus sous-estimés du pays, Wilson a souvent se montrer décisif dans les moments cruciaux au sein de la défense des Cougars.

127. Detroit Lions : Michael Roberts, TE, Toledo
La protection reste perfectible, mais ses mains sont extrêmement fiables, pour performer dans l’ombre d’Eric Ebron.

128. Cincinnati Bengals (via Miami Dolphins) : Josh Malone, WR, Tennessee
Nouvelle cible pour Andy Dalton, Malone a le gabarit que les scouts adorent, mais a démontré une certaine inconsistante en termes de réceptions.

129. Oakland Raiders : David Sharpe, OT, Florida
Malgré son léger déficit de vitesse, Sharpe a les moyens pour se développer doucement sur le côté droit de la ligne et éventuellement concurrencer Austin Howard sur le poste.

130. Houston Texans : Julie’n Davenport, OT, Bucknell
Bête physique, dont la technique reste encore largement perfectible. Les blessures de Derek Newton et Chris Clark rendaient son arrivée nécessaire.

131. New England Patriots (via Seattle Seahawks) : Deatrich Wise, DE, Arkansas
Même fac et même profil que Trey Flowers. Deatrich Wise est un grand defensive end qui doit se montrer plus fluide dans ses déplacements mais qui a un immense potentiel.

132. Philadelphia Eagles (via Kansas City Chiefs) : Donnel Pumphrey, RB, San Diego State
L’un des coureurs les plus productifs à l’échelon universitaire, Pumphrey doit composer avec un physique assez frêle, mais met du cœur à l’ouvrage.

133. Dallas Cowboys : Ryan Switzer, WR, North Carolina
Véritable couteau suisse, Switzer offre une menace supplémentaire dans les airs et sur équipes spéciales, au sein de l’équipe qu’a coaché son père dans les années 90.

134. Green Bay Packers : Jamaal Williams, RB, BYU
Endurant, Williams est un coureur traditionnel, aussi solide que déterminé sur les yards après contact.

135. Pittsburgh Steelers : Joshua Dobbs, QB, Tennessee
Nul ne sait si Dobbs sera le successeur de Big Ben, mais il devra améliorer sa lecture de jeu pour le devenir, le diplômé d’astronautique étant déjà habile dans ses déplacements.

136. Atlanta Falcons : Sean Harlow, G, Oregon State
Puissant et agressif au contact, Harlow n’a pas vraiment le profil du bloqueur en zone, mais il sait s’adapter quand il faut.

137. Indianapolis Colts (via New England Patriots) : Zach Banner, OL, USC
Hyper polyvalent, Banner peut dépanner comme tackle ou guard pour renforcer un peu plus une ligne offensive qui en a besoin.

138. Cincinnati Bengals : Ryan Glasgow, DT, Michigan
Massif, Glasgow est redoutable sur le duel et peut exceller en nose tackle, pour prendre parfaitement la suite de Domata Peko.

139. Kansas City Chiefs : Jehu Chesson, WR, Michigan
Après Amara Darboh, l’autre receveur des Wolverines rallie le Missouri pour offrir une cible à Alex Smith (ou Patrick Mahomes) en 2016.

140. New York Giants : Wayne Gallman, RB, Clemson
Capable de réaliser des bons cuts et de se montrer percutant à la course, Gallman apporte de la rotation derrière Paul Perkins et Shane Vereen.

141. New York Jets : Chad Hansen, WR, California
Cible préférée de Davis Webb en 2016, Hansen est un joueur physique incroyablement performant sur le jeu profond.

142. Houston Texans : Carlos Watkins, DT, Clemson
Comme si ça ne suffisait pas, les Texans ajoutent une nouvelle menace intérieure sur le pass rush.

143. Indianapolis Colts : Marlon Mack, RB, South Florida
Moins médiatisé que d’autres, Mack a une explosivité et un art du changement de direction qui le rendent souvent insaisissable.

144. Indianapolis Colts : Grover Stewart, DT, Albany State
Joueur brut, venu de la deuxième division universitaire, Stewart doit encore améliorer sa technique mais sait se montrer hyper agressif au contact.

PARTAGER